PHOTOS. Tempête Ciara en Franche-Comté : des toitures d'immeubles s'envolent à Pontarlier, Gray et Vesoul

La toiture d'un immeuble s'envole à Gray (Haute-Saône) lors du passage de la tempête Ciara. / © Facebook Météo Franc-comtoise
La toiture d'un immeuble s'envole à Gray (Haute-Saône) lors du passage de la tempête Ciara. / © Facebook Météo Franc-comtoise

Ce sont les dégâts les plus marquants de l'épisode de tempête hivernale survenu ce lundi 10 février en Franche-Comté. Trois immeubles ont connu de gros dégâts après les fortes rafales de vent de la nuit.

Par Sophie Courageot

A Pontarlier, la toiture de l'internat d'un lycée s'envole

Vers 6h30, ce matin, les rafales ont en partie décoiffé le lycée d'enseignement professionnel Toussaint Louverture (380 élèves). Sur place, l'équipe de France 3 a pu constater les débris tombés dans la cour, sans faire de blessés heureusement.
C'est la partie internat de cet établissement du Haut-Doubs qui est la plus touchée. 400 m2 de toitures sont tombés. Des internes devront être hébergés ailleurs. L'établissement restera fermé toute la journée ce lundi 10 février et également le mardi 11, le temps de procéder au nettoyage et premiers travaux de protection. Un périmètre de sécurité a été mis en place. 
 
 
La toiture du LEP Toussaint Louverte à Pontarlier s'envole en partie pendant la tempête Ciara. / © Jean-Louis Saintain - FTV
La toiture du LEP Toussaint Louverte à Pontarlier s'envole en partie pendant la tempête Ciara. / © Jean-Louis Saintain - FTV
La tempête Ciara a soufflé le toit de ce lycée de Pontarlier, Doubs. / © Jean-Louis Saintain - FTV
La tempête Ciara a soufflé le toit de ce lycée de Pontarlier, Doubs. / © Jean-Louis Saintain - FTV

 

A Vesoul, le toit d'un HLM soufflé par le vent

En Haute-Saône, vers 2h30 du matin, la toiture d'un immeuble de 4 étages situé dans le quartier des Rêpes, rue des fleurs s'est envolé. Les débris au sol ont fait des dégâts sur plusieurs voitures mais également sur les vitres de l'école située à proximité.
Il n'y a pas de blessé à déplorer. Un périmètre de protection a été mis en place. Les travaux de bâchage ont commencé. Une entreprise spécialisée va effectuer le ramassage des débris du toit en fibrociment et contenant de l'amiante.
Aucun relogement ne sera nécessaire, indique le maire Alain Chrétien qui s'est rendu sur place.

 

A Gray, la toiture d'un immeuble de 5 étages est à terre

Image impresssionnante aussi à Gray autre commune de Haute-Saône, où une barre d'immeubles située rue de Verdun se retrouve avec un toit en partie détruit. Les débris au sol montrent la puissance du vent.
50 logements de l'organisme Habitat 70 constituent cet immeuble de 5 étages. Le site est sécurisé. Il a été demandé aux habitants de rester confinés chez eux tant que le vent souffle fort. Une entreprise interviendra mardi pour enlever les débris de la toiture présents au sol et sur le toit. Une dalle protège les habitations. Il n'y pas de relogement prévu, indique la mairie. 

"Ca a soufflé très fort toute la nuit. Je suis soulagé, il n'y a pas de victimes" explique le maire de Gray, Christophe Laurençot.

Le toit de l'école maternelle Jacques Prévert situé à 200 mètres de cet immeuble a également souffert. L'école qui accueille 90 enfants est fermée jusqu'à nouvel ordre. Les classes seront transférées à partir de jeudi dans une autre école grayloise, l'école Edmond Bourg.

En Haute-Saône, les rafales ont soufflé jusqu'à 108 km/h la nuit dernière dans le secteur de Luxeuil-les-Bains. Les pompiers du département ont mené près de 80 interventions depuis le début de la tempête Ciara.
 
 
En Franche-Comté, les rafales de la nuit ont atteint 120 km/h dans le Territoire de Belfort. De nombreux arbres sont tombés,  au plus de la tempête, 10.800 foyers ont été privés d'électricité. Enedis attend des renforts. Le trafic des trains est ralenti.  ► Suivez la situation en direct. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus