Ornans : Tensions entre les chasseurs, la Préfecture du Doubs suspend la chasse au grand gibier

Image d'illustration. / © Maxppp - Lionel Vadam
Image d'illustration. / © Maxppp - Lionel Vadam

Sur proposition du directeur départemental des territoires du Doubs, le Préfet Joël Mathurin a pris cet arrêté en attendant que les tensions au sein de la société de chasse s’apaisent. En 2017 déjà, les chasseurs d'Ornans avaient été privés de chasse.

Par Vanessa Hirson


L'arrêté a été pris le 15 novembre dernier. C’est le président de la fédération départementale des chasseurs, Jean-Maurice Boillon, qui a demandé cette suspension temporaire. Dans une lettre adressée au Préfet, il explique qu’il a été saisi par le président de l’ACCA, Serge Gradeler, au sujet « d’un conflit de personnes au sein de l'association de chasse ayant entraîné des violences physiques entre les chasseurs. Monsieur Gradeler a fait plusieurs signalements auprès de la gendarmerie et son épouse qui dit avoir été molestée a prévu de déposer plainte. Les rivalités incessantes entre chasseurs sur fond de conflit familial et la tension extrême qui règne au sein de l'ACCA perturbent gravement la chasse sur le territoire. Attendu que la situation semble hors de contrôle, la Fédération a l'honneur de vous demander de bien vouloir prendre une mesure de suspension de la chasse au grand gibier sur le territoire d'Ornans, jusqu'à ce qu'une nouvelle organisation de la chasse soit mise en place »

Tout repose maintenant sur la société de chasse d’Ornans (ACCA), qui devrait bientôt réunir son conseil d’administration pour prendre des mesures.


L'arrêté prise par le Préfet du Doubs


« L'exercice de la chasse sur le territoire dévolu à l'ACCA d'ORNANS est suspendu jusqu'à la mise en place d'une organisation permettant l'exercice de la chasse par l'ensemble des sociétaires dans le respect des règles de sécurité ».

« En cas de nécessité et de déséquilibres agro-sylvo-cynégétiques, la réalisation des plans de chasse et du plan de gestion sanglier pourra être confiée aux lieutenants de louveterie sur autorisations administratives. « Le présent arrêté sera affiché dans la commune d'ORNANS pendant au moins 15 jours et publié au recueil des actes administratifs de la Préfecture du Doubs. »

Contacté par téléphone, le maire d’Ornans, Sylvain Ducret, a expliqué que « c’est une décision prise par le Préfet et qui est liée à un problème interne à la société de chasse. Le Préfet a eu connaissance de tensions importantes entre les chasseurs » détaille-t-il avant de conclure « je souhaite que l’activité reprenne de façon apaisée sur la commune d'Ornans ».
 

Un précédent en 2017 pour cause de menaces, d'invectives et de coups échangés

Selon le site Factuel.info, il y a actuellement une soixantaine de chasseurs dans le village, c’est trop pour organiser une seule battue. Il y a donc plusieurs équipes pour couvrir une zone de chasse qui s’étend sur 2800 Ha. Mais ce n’est pas assez pour certains, qui iraient chasser sans aucune autorisation sur d’autres territoires, ce qui générerait de fortes tensions. Certains auraient aussi été dénoncés pour leur mépris du règlement, comme la pratique de la chasse en 4x4 par exemple.

En 2017 déjà, les chasseurs d’Ornans avaient été privés de chasse pendant trois mois en raison « de menaces, d’invectives et même de coups échangés ».
 

Sur le même sujet

Les + Lus