Côte-d'Or : le préfet note une "amélioration globale de la sécurité et de la tranquillité publique"

Le préfet de la Côte-d'Or a tenu ce mercredi 13 janvier une conférence de presse. Il est notamment revenu sur le bilan de la sécurité dans le département.

Fabien Sudry, préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté.
Fabien Sudry, préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté. © France 3 Bourgogne

Le préfet de la Côte-d'Or, Fabien Sudry, a tenu à souligner les bons chiffres de la délinquance à l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi 13 janvier de rentrée consacrée à diverses thématiques.

"Le nombre de faits constatés dans le département enregistre une baisse significative de 11% en zone police et de 10% en zone gendarmerie", a-t-il précisé. "Les événements de la mi-juin à Dijon, qui ont vraiment marqué les esprits, masquent en réalité une amélioration globale de la sécurité et de la tranquillité publique sur le département". 

Les affrontements dans le quartier des Grésilles avaient en effet fait la une de l'actualité nationale. Le Premier ministre Jean Castex, tout juste nommé, s'était rendu sur place en juillet. Il avait notamment annoncé un renforcement des effectifs de police. Une promesse qui a été tenue, a rappelé le préfet. Vingt policiers supplémentaires ont été affectés à la circonscription de sécurité publique de Dijon.

C'est notamment dans la catégorie des atteintes aux biens que les chiffres connaissent la baisse la plus importante. "En zone police, on est à -17% et en zone gendarmerie à -21%. Il y a notamment une baisse des cambriolages", a expliqué Fabien Sudry. Les atteintes aux biens "représentent à peu près les deux tiers de ce qui est constaté généralement".

94 millions d'euros de drogues saisies

Le représentant de l'État a tout de même rappelé que le confinement et les restrictions de circulation ont concerné une grande partie de l'année 2020. "Cela explique sans doute une part de ces indicateurs". Ce contexte sanitaire a d'ailleurs donné lieu à 10 000 contraventions en lien avec le confinement ou le couvre-feu dans le département. 

Fabien Sudry est également revenu sur la lutte contre le trafic de stupéfiants, qui fait partie des priorités des forces de l'ordre dans le département avec la lutte contre le terrorisme. "Il y a une amorce d'enracinement de certains trafics et nous sommes déterminés à lutter contre ce phénomène", a-t-il expliqué. "Nous menons chaque mois sur le terrain une vingtaine d'opérations, notamment sur les points de deal dans l'agglomération de Dijon afin de déstabiliser les trafics."

La présence des forces de l'ordre dans l'espace public dans la lutte contre les stupéfiants n'a jamais été aussi élevée que les six derniers mois.

Fabien Sudry, préfet de la Côte-d'Or

Le nombre de procédures, le nombre de personnes mises en cause tout comme le nombre de saisies sont en hausse. "Les quantités de drogue saisies ont représenté un montant financier, avec les avoirs criminels, de 94 millions d'euros sur la seule Côte-d'Or", a indiqué le préfet. Par ailleurs "144 amendes forfaitaires pour les petits consommateurs" ont été dressées en 2020 dans le département.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société sécurité police drogue faits divers