Présidentielle aux Etats-Unis : les élections vécues par leurs ressortissants en Bourgogne

Les américains doivent désigner un président et un vice-président, ainsi que 435 membres de la chambre des Réprésentants, et un tiers des 100 Sénateurs et des scrutins locaux / © SANCKE JEAN-RENAUD - BENELUXPIX/MAXPPP
Les américains doivent désigner un président et un vice-président, ainsi que 435 membres de la chambre des Réprésentants, et un tiers des 100 Sénateurs et des scrutins locaux / © SANCKE JEAN-RENAUD - BENELUXPIX/MAXPPP

Depuis midi heure française, ce mardi 8 novembre, les bureaux de vote sur la Côte Est des Etats-Unis ont ouvert (6 heures du matin heure locale). Les citoyens américains vont pouvoir désigner leur président et vice-président. Une nuit décisive pour les américains résidents en Bourgogne.

Par F.L.

Le vote est lancé
Depuis midi heure française le mardi 8 novembre, les bureaux de vote de la côte Est des Etats-Unis ont ouvert. 
Les derniers bureaux à fermer seront ceux de l’Etat de l’Alaska, vers 1 heure mercredi, heure de la côte est (7 heures en France, le lendemain, 9 novembre). Plus de 40 millions d’Américains ont déjà mis leurs bulletins dans l’urne depuis quelques semaines grâce au vote anticipé.

Un vote décisif
Les deux principaux candidats à la présidence, la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump ont pour leur part achevé dans la nuit de lundi à mardi leur interminable marathon électoral.

Comment cela est vécu par les américains résidents en Bourgogne ?
En Bourgogne, les résidents américains vont suivre de très près la longue nuit de vote. Ils ont pu voter par correspondance et se sont intéressés de près aux programmes de deux candidats.
Fanny Borius, de France 3 Bourgogne a pu retrouver trois américaines en Saône-et-Loire, originaires de trois états emblématiques : Iowa, Massachussets et Californie.

On pense que les premiers résultats se feront connaître vers 7 heures du matin, le lendemain.

Mode de scrutin indirect, les Grands Electeurs choisissent le candidat
Au suffrage universel indirect à un tour, les Américains désignent mardi les grands électeurs qui éliront à leur tour directement le chef de l’Etat et son vice-président, le 19 décembre.
Le candidat doit obtenir la majorité absolue des 538 grands électeurs, soit 270, pour être élu.

La règle du "Winner take all"
Dans tous les Etats, sauf deux, le candidat qui remporte la majorité des voix rafle tous les grands électeurs de l’Etat. Les grands électeurs du Nebraska et du Maine sont, eux, attribués grâce à un système qui se rapproche davantage de la proportionnelle.

Un jour de vote plutôt chargé : Renouvellement partiel du Congrès, un tiers des sénateurs, 12 gouverneurs, des référendums locaux...
Près de 226 millions d’Américains doivent également élire au suffrage universel direct la majorité du Congrès.
Ils renouvellent les 435 membres de la Chambre des représentants, pour un mandat de deux ans, ainsi que le tiers des 100 sénateurs, élus pour six ans.
Cette année, trente-quatre sièges de sénateurs sont à renouveler : 24 sont actuellement aux mains des républicains et dix aux mains des démocrates. Si les démocrates veulent reprendre le contrôle du Sénat, qu’ils avaient perdu en 2014, il leur faudra remporter cinq sièges de plus que leurs dix en jeu. Les républicains disposent en effet d’une courte majorité au Sénat – 54 sièges face aux 46 du Parti démocrate.

Renouvellement des gouverneurs dans 12 Etats
Dans 12 Etats, les électeurs sont appelés à choisir de nouveaux gouverneurs.
Dix Etats en élisent un pour quatre ans : le Delaware, l’Indiana, le Missouri, le Montana, la Caroline du Nord, le Dakota du Nord, l’Oregon, l’Utah, Washington, la Virginie-Occidentale.
Le New Hampshire et le Vermont nomment, quant à eux, leurs gouverneurs pour deux ans seulement.

Référendums locaux : cannabis, armes à feu, peine de mort…
L’encyclopédie en ligne spécialisée sur les élections américaines Ballotpedia rapporte que 154 propositions seront soumises à des référendums locaux dans 34 Etats.
Plusieurs de ces consultations populaires concernent la légalisation du cannabis.
Un grand nombre de propositions concernent également le contrôle des armes à feu (dans quatre Etats : Californie, Washington, Nevada et Maine),
une hausse du salaire minimal (dans l’Etat de Washington, l’Arizona, le Colorado et le Maine) ou encore la peine de mort (la Californie sera appelée à voter sur l’abolition de la peine capitale).
Le Colorado devra également s’exprimer pour ou contre l’instauration d’une mesure d’aide à la fin de vie.
D’autres touchent à des problématiques plus locales : toujours dans ce vaste Etat de Californie, où l’industrie pornographique est très représentée, un référendum s’intéressera au port obligatoire d’un préservatif pour les acteurs de film X.

Le reportage de Fanny Borius et Anthony Borlot
Intervenants :
  • Mary Pat Eglin, Originaire de Des Moines (Iowa,Etats-Unis)
  • Jane Tiberi, Originaire de Boston (Massachusetts,Etats-Unis)
  • Françoise Chanut, Originaire de San Francisco (Californie, Etats-Unis)

Elections présidentielles Etats-Unis : Comment sont-elles vécues par des américains résidents en Bourgogne ?
A quelques heures de l'élection américaine, comment les Américains de la région vivent-ils la campagne électorale ? Rencontre avec Mary-pat qui vit en France depuis plus de 30 ans et avec ses amis américains Ils ont tous voté par correspondance il y a quelques semaines et suivent avec anxiété la campagne américaine




Sur le même sujet

Les + Lus