Le procès du couple inculpé du meurtre de Sophie Lionnet va débuter

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Sophie Lionnet, une jeune fille au pair dont une partie de la famille habite dans l’Yonne, a été retrouvée morte calcinée à Londres en 2017. Le couple qui l'employait comparaît devant la justice à partir du lundi 19 mars 2018.

Comment Sophie Lionnet est-elle morte ?

Cette jeune fille âgée de 21 ans, est née à Troyes. Mais, après le divorce de ses parents, elle a vécu de nombreuses années dans l'Yonne. Elle a notamment fréquenté le lycée Vauban à Auxerre où elle a obtenu un CAP petite enfance en 2014. Elle revenait régulièrement en Bourgogne où sa mère Catherine Devallonné habite toujours à Paron, dans l’agglomération de Sens.

Sophie Lionnet travaillait comme jeune fille au pair dans la banlieue de Londres pour un couple franco-algérien.
"Elle adorait les enfants, elle adorait son travail. Mais, elle voulait rentrer", selon Mélanie, une cousine de Sophie Lionnet. "Elle nous disait que ses employeurs ne l'avaient pas encore rémunérée, qu'une fois qu'ils l'auraient rémunérée, elle rentrerait. (...) A chaque fois ils rajoutaient du temps, des excuses, et finalement ils ne l'ont pas laissée rentrer."

En septembre 2017, Sophie Lionnet est retrouvée morte.
Ses employeurs - Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans - ont été arrêtés et inculpés pour meurtre. Le couple a plaidé coupable d'entrave à la justice pour avoir tenté de se "débarrasser" du corps "en le brûlant", mais il nie avoir tué la jeune fille. Les accusés encourent la prison à vie.

"J’aimerais savoir comment ça s’est passé, comment ils en sont venus là", s’interroge Catherine Devallonné, la mère de Sophie Lionnet. Elle sera à Londres pour assister au procès qui pourrait durer un mois et demi.


Le procès du couple inculpé du meurtre Sophie Lionnet va débuter à Londres




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité