Randonnées de l'été : dans les pas des pèlerins de la Via Francigena, de Champlitte à Savoyeux en Haute-Saône

Moins connue que le chemin de Saint-Jacques, la Via Francigena attire de plus en plus de pèlerins. Elle traverse la Franche-Comté du nord au sud, direction l'Italie et le Vatican. Nous avons suivi l'itinéraire en Haute-Saône, entre Champlitte et le port de Savoyeux, sur la Saône.

Niveau : moyen
Durée : 5h
Distance : 25 km


Nous avons croisé Edward par hasard, sur un chemin de campagne, à l'écart de l'itinéraire officiel, alors que nous rallions en voiture Champlitte, la ville française référente pour la Via Francigena.

Le vaillant septuagénaire avançait d'un bon pas sous le cagnard, en pleine canicule. Il a affiché un large sourire quand nous nous sommes arrêtés à sa hauteur. "Quand je marche, j'espère toujours qu'il y aura un bar au coin de la rue, plaisante-t-il. C'est beau, mais qu'est-ce qu'il fait chaud !"
 


Edward est Ecossais. Ce retraité de 77 ans est parti de chez lui à la mi-mai. Il espère arriver à Rome, terme de la Via Francigena, mi-août. Habitué des pèlerinages, il a déjà accompli quatre fois le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

"C'est difficile, mais c'est une opportunité de méditer, de réfléchir, nous explique Edward, qui marche "pour quelqu'un, en son nom", avoue-t-il pudiquement, avant de repartir pour une chambre d'hôte en retrait du parcours indiqué... En France, les pèlerins peinent quelquefois à trouver un abri pour la nuit. Ce sera moins le cas une fois les Alpes franchies. En Italie, ils sont plus nombreux et disposeront de nombreux hébergements à bas prix, souvent au sein de communautés religieuses, permettant aux pèlerins de se regrouper et d'échanger.
 


Un pélerinage millénaire


Si Edward est parti d'Ecosse via Newcastle, les Pays-Bas et la Belgique, l'itinéraire officiel de la Via Francigena part de Canterbury, en Angleterre. Elle suit les traces de l'évêque Sigéric, qui en 990 rallia à pied le Vatican, pour y rencontrer le pape Jean XV.
 
La Via Francigena entre en Franche-Comté par la vallée du Salon, entre Coublanc (Haute-Marne) et Leffond, l'un des villages de la commune de Champlitte.
Elle passe ensuite Dampierre-sur-Salon, Bucey-les-Gy, Cussey-sur-l'Ognon, pour arriver à Besançon.
De la capitale comtoise, elle file ensuite vers la Suisse en traversant Montfaucon, Mamirolle, Ornans, la source de la Loue, Pontarlier, Les Fourgs.
La frontière se traverse à La Grand-Borne, pour rallier Sainte-Croix. Les pèlerins longeront notamment le Lac Léman avant de basculer en Italie via le col du Grand Saint-Bernard.

"On commence à sentir un véritable intérêt pour ce parcours"


Huit étapes en Franche-Comté

C'est donc sur la première partie comtoise de la Via Francigena que nous avons choisi de randonner. Notre point de départ, Champlitte, est labellisé "cité de caractère de Bourgogne-Franche-Comté".

Au milieu du vignoble, Champlitte propose aux visiteurs deux musées: l'un, baptisé Albert et Félicie Demard (les créateurs du musée) est installé au coeur du château Renaissance de Champlitte et est consacré aux arts et traditions populaires; l'autre, dans un bâtiment tout proche, est dédié aux "Arts et Techniques" rassemble des collections de machines du début du XXe siècle. Ces deux musées, propriétés du Département de Haute-Saône, accueillent chaque année près de 20.000 visiteurs.
 
Après Champlitte, nous suivons la vallée du Salon. On découvre de pittoresques villages, entre bois et champs de blé ondulant sous le soleil. A Dampierre-sur-Salon, on quitte le sentier pour visiter le village et son étonnante mairie-lavoir.

C'est après Autet que les plus belles curiosités nous attendent. Avec d'abord une jolie plongée dans les bois jusqu'à un tunnel piéton de belle facture, qui permet de passer sous une voie ferrée abandonnée à la nature.
 

Un peu plus loin, nouvel émerveillement en tombant, c'est vraiment l'impression que cela donne tant on domine le site au dernier moment, sur le tunnel fluvial de Savoyeux. Un peu plus de 600 mètres sous une petite colline, qui permettent aux bateaux de couper un méandre de la Saône. Splendide. 

Le long du canal, les promeneurs cotoient les cyclistes. Pour les plaisanciers comme pour nous, le port de Savoyeux et son troquet marquent la fin de la journée. Une rafraîchissante excursion sur un sentier marqué par l'Histoire et la nature.