Réchauffement climatique : 2020, année la plus chaude depuis 1900 en France, depuis 1885 à Besançon

En France, 2020 est l'année la plus chaude enregistrée depuis 1900. A Besançon, grâce à des relevés météorologiques plus anciens, le réchauffement climatique semble encore plus marqué : 2020 est l'année la plus chaude depuis 1885 !

A Villers-le-Lac, début septembre 2020, le Doubs avait quasiment disparu. Il était à 8 mètres sous la cote habituelle, en raison de la sécheresse et de la canicule.
A Villers-le-Lac, début septembre 2020, le Doubs avait quasiment disparu. Il était à 8 mètres sous la cote habituelle, en raison de la sécheresse et de la canicule. © Maxppp / Christian Lemontey

Qui pourrait encore douter de la réalité du réchauffement climatique ? Certainement pas les prévionnistes de Météo-France ! Relevés à l'appui, leur conclusion est limpide :

Avec une valeur moyenne sur l’ensemble du pays atteignant 14 °C, la température de l’année 2020 se classera ainsi au 1er rang des plus fortes valeurs mesurées depuis 1900, devant 2018 (13,9 °)

Météo France

 

A Besançon, le réchauffement climatique semble encore plus marqué, parce que les relevés de températures sont plus anciens. 

C'est l'année la plus chaude depuis 1885, depuis qu'on fait des relevés sur Besançon, on est autour de 12,9 °C de température moyenne sur l'année. Dans les années 60, on était à 10 °C.

Philippe Gest, prévisionniste à Météo France

 

 A Besançon, 3 degrés supplémentaires depuis soixante ans

 

A Besançon, la hausse de la température moyenne est donc de presque 3 degrés, en l'espace d'une soixantaine d'années ! Comme le confirme Philippe Gest, "depuis les années 70, ça n'arrête pas de monter". Le déficit de précipitations est également important : en cette fin décembre 2020, il manque l'équivalent de deux mois de pluies.

Sur l'ensemble du territoire français, l'année a été jalonnée par une succession de mois chauds. Seuls les mois de juin et d'octobre étaient proches de la normale. Durant l’été, deux épisodes de canicule ont touché la France. Le mois de septembre a ensuite été marqué par une vague de chaleur exceptionnelle.

Enfin, après un mois d’octobre légèrement frais, novembre a bénéficié de conditions anticycloniques et d’une douceur exceptionnelle. Douceur aussi pour le mois de décembre 2020.

 

Record du nombre de tempêtes

 

2020 cumule aussi une série d'événements climatiques importants. Il y a eu une série de 12 tempêtes, du 28 janvier au 5 mars, dont Ciara le 10 février qui s'est classée parmi les 25 tempêtes majeures des 40 dernières années. A l'automne, des pluies diluviennes on touché le sud-est du pays, lors de trois épisodes méditerranéens,  extrêmement violents.

 

Les températures moyennes en France depuis 1900
Les températures moyennes en France depuis 1900 © Météo France

 

"Alors, il est où le réchauffement climatique ?"

Et pourtant, certains doutent encore de la réalité du réchauffement climatique. Ilyes peut en témoigner. Passionné de phénomènes météorologiques, il a monté une page facebook Météo franc-comtoise, qu'il gère avec deux autres jeunes, Andéol et Joris. Sous les photos des paysages enneigés du Haut-Doubs, un internaute a publié ce commentaire : "alors, il est où le réchauffement climatique ?".

Certains ne comprennent pas que réchauffement climatique, ça ne veut pas dire plus de neige du tout,  mais des épisodes de neige moins nombreux. Sur les 10 dernières années, à Besançon, les cumuls de neige par hiver n'ont jamais dépassé les 10 centimètres !". 

Ilyes, "Météo Franc-Comtoise"

 

© Météo Franc-Comtoise

 

Du haut de ses 18 ans, Ilyes voit l'avenir climatique avec une certaine inquiétude : "Ce qui me fait peur, c'est que le réchauffement climatique est lié aux émissions de CO2 d'il y a 50 ans. Or, le climat se modifie très lentement, qu'en sera-t-il dans 50 ans, avec les émissions de CO2 actuelles, pour les générations futures ?"

 


    
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement réchauffement climatique