A Reims, l'AJ Auxerre espère rebondir pour son premier match sans Viorel Moldovan

Alexandre Vincent (G) et Lionel Mathis (D) / © Yoann Etienne
Alexandre Vincent (G) et Lionel Mathis (D) / © Yoann Etienne

4 jours après avoir écarté son entraîneur Viorel Moldovan, l'AJA se déplace à Reims (20h) pour le compte de la 10ème journée de Ligue 2. Un gros défi pour une équipe qui n'a plus marqué depuis 6 matchs, et qui espère un déclic sous la houlette de David Carré, entraîneur par intérim. 

Par T.S.

Ce début de saison cauchemardesque va-t-il s'arrêter ? C'est la question qui trotte dans les têtes des supporters auxerrois depuis quelques semaines. Viorel Moldovan mis à l'écart lundi 26 septembre, c'est son adjoint David Carré qui dirigera l'AJA à Reims ce vendredi, pour la 10ème journée. L'homme, qui a été nommé pour assurer l'intérim dans l'attente de l'arrivée d'un nouvel entraîneur, a expliqué sa méthode en conférence de presse.   

"Le discours a été au départ de responsabiliser les joueurs, pour rassembler le vestiaire. C'était la première étape de la semaine. Tous les blessés vont d'ailleurs se déplacer à Reims avec l'équipe. On reste sur 6 matchs où on ne marque pas, on est 19e, donc à partir de là il faut trouver des leviers. On a cimenté des relations dans le vestiaire, maintenant il faut le faire sur le terrain. La motivation individuelle ne suffira pas, il faut un supplément d'âme. L'idée c'est qu'on crée une équipe. Le vestiaire n'est pas abattu, les cadres ont pris les choses en main. Le vestiaire est sain", a déclaré David Carré, précisant avoir pris conseil auprès de Jean Fernandez et Joël Müller, deux entraîneurs qu'il apprécie. 
La conférence de presse de David Carré en intégralité

Responsabilisation, et plaisir 


Après 9 journées, l'AJA est dans la zone rouge : 19ème, avec 6 points (1 victoire, 3 nuls et 5 défaites). Plus inquiétant encore, l'équipe n'a plus marqué le moindre but depuis 6 rencontres. Pour créer un déclic, David Carré a tenté de revenir à des systèmes basiques, et a mis à contribution les joueurs. 

"L'attaque c'est l'affaire de tous. On va s'appuyer sur les points forts de nos joueurs. Nous on sera remontés, mais en face aussi, ils ont de hautes ambitions. On a fixé des choses très simples, qui devraient être efficaces. Il y a eu des séances vidéos spécifiques, en rassemblant quelques joueurs. On a responsabilisé les joueurs par rapport à ça. Dans le jeu offensif, il y a aussi un aspect plaisir qui est important. Ce n'est pas une finale non, mais il faut réagir. On n'a pas peur de perdre, mais il faut prendre conscience que c'est une journée importante. On n'est pas à la 30ème journée, donc on ne va pas regarder le classement maintenant."

Face au Stade de Reims, 3ème de Ligue 2, qui évoluait en Ligue 1 depuis 4 saisons et qui rêve d'y retourner au plus vite, la tâche de l'AJA ne sera pas facile. Mais David Carré espère créer le déclic dont tout le club a besoin pour rebondir.


De son côté, Reims aura à coeur de se reprendre après sa défaite à Brest dans les derniers instants (2-1). Voici le groupe retenu par Michel Der Zakarian pour affronter Auxerre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus