Rentrée à l'université de Franche-Comté : masque obligatoire et cours à 100% en présentiel

Les 30.000 étudiants de l'université vont reprendre les cours à partir du 1er septembre 2020. Avec les risques sanitaires liés à l'épidémie de covid-19, voici ce qui les attend. 
Les étudiants devront porter obligatoire le masque en cette rentrée 2020-2021 dans les universités.
Les étudiants devront porter obligatoire le masque en cette rentrée 2020-2021 dans les universités. © Cedric JACQUOT - maxPPP
Le port du masque sera obligatoire à l'Université. La décision qui concerne désormais toutes les entreprises a été réaffirmée par Jean Castex, le premier ministre. Pas possible d'aller en cours à la fac sans se munir d'un masque. Mardi 25 août, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommandait de "porter systématiquement un masque" en intérieur dans les établissements d'enseignement supérieur. Dans un précédent avis début juillet, l'instance préconisait le port du masque en intérieur à l'université mais seulement quand "les règles de distanciation physique définies ne peuvent être respectées ou garanties". C'est sur cet avis que s'est basé le gouvernement pour édicter les règles pour la rentrée.
 
Les étudiants devront porter un masque à l'université.
Les étudiants devront porter un masque à l'université. © QUEMENER YVES-MARIE - maxPPP



Le port du masque obligatoire

Le port du masque sera obligatoire pour tous sur l’ensemble des campus (Besançon, Belfort, Montbéliard, Vesoul, Lons-le-Saunier). Les étudiants devront le porter lors des déplacements dans les locaux de l’université et dans les bibliothèques. Ils devront porter le masque également
dans les salles, amphithéâtres, lieux de convivialité et d’accueil des étudiants (Maison des étudiants, locaux associatifs…) dès lors qu’une distanciation physique d’un mètre ne pourra être respectée, indique l'Université
.
Ce sera aux étudiants et usagers de se doter de masques avant de se présenter à l’université. Le syndicat Unef étudiants réclame lui des moyens financiers aux universités pour équiper gratuitement les étudiants. "Cette obligation de porter des masques va renforcer l'augmentation du coût de la vie étudiante pour cette année universitaire. Avec 230 € par an, la gratuité des masques est une nécessité pour lutter contre la précarité étudiante" estime le syndicat UNEF. 
 
 

Des cours en 100% présentiel 

C'est sans doute la bonne nouvelle pour les étudiants. Après plus de six mois d'absence des facultés, ils vont pouvoir retrouver les amphithéâtres et salles de cours.
Le calendrier universitaire reste identique et les modalités d’évaluation seront votées courant septembre.
Le choix fait par l'Université de Franche-Comté n'est pas celui de tous les établissements d'enseignement supérieur. A l'école d'ingénieurs l'UTBM Belfort-Montbéliard, tous les cours magistraux seront donnés à distance. 50% des étudiants au maximum seront présents sur le site. 


Respect des gestes barrières et sens de circulation


Pour cette rentrée sur fond de reprise de l'épidémie, l’université mettra à disposition du gel hydroalcoolique pour tous.
Des sens de circulation ont également été mis en place pour éviter des rassemblements trop importants.
Les réunions de rentrée, animées par les responsables de formation, seront l’occasion de rappeler l’ensemble de ces mesures de précaution.


Surveiller son état de santé

Lss étudiants et personnels sont appelés à être particulièrement vigilants sur leur état de santé. 
En cas de symptôme (toux, fièvre…), les personnes devront rester à leur domicile, éviter les contacts et appeler leur médecin traitant.
En cas de déclaration certifiée de la maladie, l’étudiant devra le signaler auprès du conseiller de prévention (conseiller-prevention@univ-fcomte.fr) et du médecin du service de médecine préventive et de promotion de la santé – SUMPPS (sumpps@univ-fcomte.fr).
Les étudiants qui auraient des questions peuvent joindre le service de médecine universitaire au 03 81 66 61 30.


Un scénario susceptible d'évoluer selon les conditions sanitaires des prochaines semaines et mois

Le scénario actuel retenu par l'Université est un scénario jaune qui correspond à l'état actuel de l'épidémie. La Franche-Comté ne fait pas partie des régions en zone rouge au niveau de la circulation du virus.
En cas d'augmentation du nombre de cas de covid-19 dans les quatre départements, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, le scénario jaune pourrait passer à un stade orange, puis rouge qui signifierait alors le retour des étudiants chez eux, comme au temps du confinement. 

Selon un document interne, 4 scénarios détermineront le mode de fonctionnement de l'Université :
Tout est mis en oeuvre pour garantir la continuité pédagogique quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, assure l'Université. Des équipements ont été commandés pour assurer l’enseignement à distance si l’enseignement en présentiel est rendu impossible.
Les étudiants seront également formés aux outils numériques utilisés : Moodle, BigBlue Botton ou Teams.

Pour aider les étudiants en difficulté qui devraient suivre leur cours à distance, l’université a débloqué un fonds de 700 000 euros permettant l’accès à des ordinateurs, tablettes, clés 4G etc.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société