REPLAY. Municipales à Autun : ce qu'il faut retenir du débat entre Frédéric Brochot et Vincent Chauvet

Vincent Chauvet, le maire sortant Modem (soutenu par La République En Marche) est arrivé en deuxième position derrière Frédéric Brochot (divers droite) : 58 voix séparaient les deux candidats. Qui l’emportera dimanche 28 juin au second tour des élections municipales ?

Les deux candidats ont confronté leurs idées durant 40 minutes sur le plateau de France 3 Bourgogne
Les deux candidats ont confronté leurs idées durant 40 minutes sur le plateau de France 3 Bourgogne © France 3 Bourgogne

France 3 Bourgogne organise les débats réunissant les candidats des principales villes de Bourgogne où un second tour est nécessaire. A Autun, le rendez-vous était fixé à ce mardi 23 juin à 18h. Le maire sortant Vincent Chauvet (Modem) et le candidat Frédéric Brochot (divers droite) ont débattu durant 40 minutes. Le débat était animé par Jean-Christophe Galeazzi. 

Les trois points à retenir du débat de l'entre-deux-tours

 

 

 

Retrouvez l'intégralité du débat

 

Le maire Vincent Chauvet mis en ballotage au 1er tour

Au 1er tour des élections municipales, les habitants d’Autun ont eu le choix entre quatre listes :

-Autun, une ville dans le rythme : la liste divers centre du maire sortant Vincent Chauvet (43,85% soit 1870 votes) 

-Une nouvelle énergie pour Autun : une liste DVD menée par Frédéric Brochot qui est arrivée en tête (45,21% soit 1928 votes)

-Générations Autun : une liste divers droite menée par Bertrand Joly ( 6,82% soit 291 votes)

-Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs : la liste de Simonne Pallant (4,13% soit 176 votes)

L’abstention avait été très forte au premier tour (54.21%) compte tenu de l’épidémie de covid-19.

 

Un duel entre deux profils très différents pour le 2e tour

Pour le second tour des municipales, il ne reste que deux listes en course : celle du maire sortant Vincent Chauvet (on y trouve le député LREM Rémy Rebeyrotte en 5e position) et celle de Frédéric Brochot.

Ce sera un duel entre deux hommes aux profils très différents :
 

-Vincent Chauvet, 33 ans, au CV impressionnant : licence d’histoire, Sciences Po, HEC Paris. L’élu, qui connaît bien le monde de l’entreprise est à la tête de la commune depuis trois ans. Il est aussi premier vice-président de la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan.
Bien qu’arrivé deuxième, le maire sortant dit avoir fait "un bon score". "Nous sommes quasiment à égalité dans un premier tour très particulier où peu d’électeurs se sont déplacés comme dans beaucoup de villes de France. De nombreuses personnes n’ont pas pu s’exprimer et les résultats sont à prendre avec des pincettes", explique-t-il.
 

-Frédéric Brochot, 45 ans, est agriculteur et conseiller départemental : il est 7e vice-président chargé de l'agriculture, eau, forêt et alimentation au Département de Saône-et-Loire. Cet élu du terrain est bien implanté, c’est aussi un proche d’André Accary, le président du conseil départemental de Saône-et-Loire. Il se dit d’autant plus confiant pour le second tour des municipales qu’il est soutenu par Bertrand Joly, qui présentait une liste divers droite au premier tour. "Je salue la décision de Bertrand Joly de m’apporter son soutien. Une décision qu’il a prise avec la majeure partie de ses colistiers. On se retrouve sur beaucoup de points. Il m’apporte son soutien sans aucune tractation", dit Frédéric Brochot.

 

Un second tour qui sera arbitré par les abstentionnistes 
 

Vincent Chauvet comme Frédéric Brochot misent sur le tourisme pour développer Autun.


Le maire sortant rappelle qu’il a obtenu de l’Etat et de la Région plus de 8 millions d’euros de subventions pour la rénovation et l'extension du musée Rolin. Les bâtiments qui jouxtent le musée seront restructurés : les murs entre l’ancien palais de justice et l’ex prison seront détruits, on va rénover la prison panoptique, créer un belvédère à 360 degrés pour que les touristes puissent voir à la fois la cathédrale et le Morvan. "On va essayer de doubler la surface d’exposition et le nombre de visiteurs. Cela va ramener des touristes à Autun", ajoute Vincent Chauvet.

Frédéric Brochot lui mise sur le futur parc historique Eclat qui sera implanté à Tournus, un lieu qui raconterait les grandes histoires de la Saône-et-Loire à travers des personnages célèbres, des légendes fabuleuses, des paysages typiques, des architectures remarquables et un bâti inspiré de l'architecture bois du Moyen Âge". Ce projet est porté par le conseil départemental. "J’ai pris l’engagement qu’il y aurait un lien fort entre le futur parc historique et la ville d’Autun. Ce parc drainera sur l’ensemble du département et avec un lien très fort pour la ville d’Autun", promet-il.

Alors qui l’emportera ? Cela dépendra notamment de la participation. Les électeurs seront-ils plus nombreux à se déplacer pour aller voter au second tour ? On aura la réponse dimanche 28 juin.

 

Les élections municipales en France sont perturbées par l'épidémie de coronavirus.
Les élections municipales en France sont perturbées par l'épidémie de coronavirus. © Cedric JACQUOT/MaxPPP

 

Découvrez tous les résultats des élections municipales

► sur notre page spéciale municipales 2020 en Bourgogne- Franche-Comté

► sur la page des résultats de franceinfo

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter