Saint-Bris-le-Vineux : pourquoi des parents s'opposent à la création d'une nouvelle école ?

Des habitants de Saint-Bris-le-Vineux, dans l'Yonne, s'opposent à la construction d'une nouvelle école dans un parc boisé de la commune.
Des habitants de Saint-Bris-le-Vineux, dans l'Yonne, s'opposent à la construction d'une nouvelle école dans un parc boisé de la commune.

On est habitué aux manifestations contre les fermetures d'école. Mais, cette fois, c'est la construction d'un établissement scolaire qui fait polémique. A Saint-Bris-le-Vineux, dans l'Yonne, des habitants s'opposent à la construction d'une nouvelle école dans un parc de la commune.
 

Par B.L.

Pourquoi la mairie veut-elle construire une nouvelle école ? 


Cela fait des décennies que les enfants de maternelle et de primaire, ainsi que les services de la mairie de Saint-Bris-le-Vineux, sont installés dans un château du 17e siècle.
Mais, ces locaux ne sont plus adaptés aux normes de sécurité notamment.

Rachelle Leblond, maire (SE) de Saint-Bris-le-Vineux, dit ne pas avoir les moyens financiers pour engager des travaux de rénovation. Construire de nouveaux bâtiments coûtera moins cher, assure-t-elle. Cela permettra de garder une école dans la commune, car "ce groupe scolaire est vital pour le village puisque si on perd notre école, on perd nos commerces, c’est bien évident."

En 2016, la municipalité a donc lancé un projet pour construire un nouveau bâtiment, qui accueillera l’école et les services municipaux.
Le futur complexe sera édifié dans un parc champêtre situé à la sortie de ce village d’un millier d’habitants.


Mais, le projet est fortement contesté par une partie de la population, qui a organisé un rassemblement samedi 2 novembre 2019. "Il faut conserver la mairie et l'école rénovée dans le château", disent les opposants, qui refusent qu'on abatte les arbres centenaires qui se trouvent dans le parc champêtre.
 
L'association "Saint-Bris patrimoine" refuse qu'on abatte des arbres centenaires pour construire une nouvelle école à Saint-Bris-le-Vineux
L'association "Saint-Bris patrimoine" refuse qu'on abatte des arbres centenaires pour construire une nouvelle école à Saint-Bris-le-Vineux
 

Quels sont les arguments des opposants au projet ? 


Ils dénoncent un projet au coût démesuré : "de l'ordre de 1 450.000 euros au départ, les estimations actuelles se situent au-delà de 3 millions d'euros, ce qui signifie donc pour les habitants de la commune un très lourd endettement pour des années", disent-ils.

Les opposants estiment aussi que le nouveau complexe scolaire sera "difficile à sécuriser car, implanté en bord de route en sortie de village : environ 2 000  véhicules, dont 150 camions, empruntent cette route (la RD 956) à toutes les heures de la journée."

Enfin, les détracteurs du projet soulignent que la future école sera "exposée à des nuisances liées à l'activité viticole".
Pas moins de "douze exploitations situées dans un rayon de 200 mètres autour de cette future école appartiennent à des viticulteurs ayant précisément fait le choix d'excentrer leurs locaux, afin d'éviter les nuisances du bruit et les conséquences éventuelles des manipulations de produits phytosanitaires", disent-ils.

Le futur groupe scolaire ne devrait pas voir le jour avant septembre 2021. D’ici là, les opposants ont l’intention de saisir la justice.
Ils envisagent également  de constituer une liste lors des élections municipales de mars prochain.






 


Reportage de Baziz Djaouti, Yoann Etienne et Guy Marlier avec :
-Myriam Madelin, habitante de Saint-Bris-le-Vineux
-Patrick Ceschin, président de l'association "Saint-Bris patrimoine"
-Rachelle Leblond, maire (SE) de Saint-Bris-le-Vineux
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus