Santé : alerte aux pollens d’ambroisie en Bourgogne-Franche-Comté

L’ambroisie est une plante dont le pollen est très allergisant / © MICHAEL ESDOURRUBAILH / MAXPPP
L’ambroisie est une plante dont le pollen est très allergisant / © MICHAEL ESDOURRUBAILH / MAXPPP

L’ambroisie est une plante dont le pollen est très allergisant. Le risque allergique est actuellement en augmentation dans certaines zones de Bourgogne-Franche-Comté et il est maximal dans la Nièvre. Une situation qui devrait durer plusieurs jours.
 

Par B.L.

L’ambroisie est une plante qui provoque des réactions allergiques parfois redoutables : rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire, eczéma...
Il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes apparaissent chez les personnes sensibles.

La campagne de surveillance des pollens d’ambroisie a démarré depuis le 31 juillet 2018.
En Bourgogne, des capteurs sont installés à Dijon, Chalon-sur-Saône et Nevers. En Franche-Comté, ils sont situés à  Montbéliard, Besançon, Dole et Bletterans

 
Carte du risque allergo-pollinique pour la semaine à venir, diffusée vendredi 31 août 2018 / © Atmo Bourgogne-Franche-Comté
Carte du risque allergo-pollinique pour la semaine à venir, diffusée vendredi 31 août 2018 / © Atmo Bourgogne-Franche-Comté




Les relevés effectués par Atmo Bourgogne-Franche-Comté montrent que les quantités de pollens d'ambroisie sont en augmentation en particulier sur Nevers, Mâcon, Chalon-sur-Saône, et de façon plus modérée sur le nord-est de la région.

Mais, c’est dans l’ouest de la région que le risque allergique est le plus élevé. Les données du capteur situé à Nevers font état d’un indice de 5/5.

Cet indice justifie, à partir du vendredi 31 août, le lancement d’une alerte pollen, limitée pour l’heure à l’ouest de la région.
"Cette situation devrait perdurer dans les prochains jours", prévient Atmo Bourgogne-Franche-Comté qui est chargé de la surveillance de l’air.

"Seules les averses annoncées devraient apporter un peu de répit aux personnes allergiques. Les niveaux devraient augmenter sur l’ensemble des sites et atteindre leur maximum au cours de la première quinzaine de septembre."

 
Qu'est-ce que l'ambroisie ?

 

Comment se protéger des pollens d’ambroisie ?

Chez les personnes allergiques, les pollens peuvent provoquer des conjonctivites, de l’asthme, le nez qui coule, des éternuements... Si c’est le cas, il leur est recommandé de consulter leur médecin ou de suivre leurs traitements médicaux.

Quelques gestes permettent de limiter les risques :
Aérer son logement tôt le matin ou en soirée, fermer les fenêtres le reste de la journée
 • Éviter les promenades extérieures par temps sec et ensoleillé, surtout en milieu ou fin de journée
Porter des lunettes de soleil afin de protéger ses yeux des pollens
• En voiture, rouler vitres fermées, notamment à la campagne
• Éviter de mettre le linge à sécher dehors
Laver ses cheveux avant de se coucher pour éviter de transférer sur l’oreiller des pollens accumulés pendant la journée.

 
Pollens d'ambroisie : la Nièvre en alerte maximale
La fin de l'été, c'est la période d'alerte maximum pour les pollens d'ambroisie. Même en faible quantité, ils peuvent provoquer d'importantes réactions chez les personnes allergiques. Le problème est particulièrement présent dans la Nièvre, où cette plante extrêmement invasive a élu domicile depuis plusieurs années. - France 3 Bourgogne - Rémy Chidaine, Tania Gomes, Cyrille Fouquin, Hugo Piguet

A lire aussi

Sur le même sujet

Pollens d'ambroisie : la Nièvre en alerte maximale

Les + Lus