Saône-et-Loire : ils aspergent leur vigne de tisane pour la protéger du gel

Alors que des températures négatives sont attendues par endroits dans les prochains jours en Saône-et-Loire, des viticulteurs traitent leur vigne d'une manière originale pour la protéger du froid. Ils diffusent des infusions de plantes sur les pieds pour préparer la vigne au gel.

Avant l'arrivée du gel, ces viticulteurs de Saône-et-Loire préparent leur vigne avec des infusions de plantes.
Avant l'arrivée du gel, ces viticulteurs de Saône-et-Loire préparent leur vigne avec des infusions de plantes. © David Segal / France Télévisions

Après la douceur des derniers jours, des températures plus rudes sont attendues en Bourgogne-Franche-Comté. Alors que les vignes bourgeonnent déjà, les viticulteurs redoutent des gelées.

Certains utilisent des infusions à base de plantes pour protéger leurs pieds. Cette méthode préventive est mise en œuvre par exemple à Clessé, près de Mâcon en Saône-et-Loire, par des viticulteurs installés en biodynamie. Ils étaient au travail ce lundi 5 avril pour asperger les rangs de vigne.

"On nous annonce des températures entre -1 et -5 selon les modèles météorologiques, donc on passe des infusions de thym, d'origan, de sarriette, de reine-des-prés. Un ensemble de plantes qui va aider à préparer la vigne à ce gel. Notamment en modifiant un petit peu la composition de la sève, en l'enrichissant en sucre. Cela va permettre de baisser le point de gelée sur les jeunes bourgeons", nous précise le viticulteur Gauthier Roussille.

© David Segal / France Télévisions

"On va gagner entre un et deux degrés"

Cette méthode ne fonctionne que si les températures ne descendent pas trop bas. "En fonction du stade, les bourgeons sont sensibles à des températures autour de -2 ou -1. Avec ces préparations de plantes, on va gagner entre un et deux degrés, ajoute le professionnel. Si on descend à des températures encore inférieures, du type -5 comme on a eu en 2019, ça ne suffira pas. Ça sauvera peut-être certains bourgeons, mais pas tous."

Des chaufferettes ont également été installées pour réchauffer les vignes dans le cas où la température descendrait davantage.

durée de la vidéo: 01 min 45
Saône-et-Loire : ils aspergent leur vigne de tisane pour la protéger du gel

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie insolite