Saône-et-Loire : une classe de CM2 profite d'un tour du département à vélo pour organiser ses Jeux Olympiques

Une classe de CM2 s'est élancée de Lugny en Saône-et-Loire ce lundi matin 31 mai. Neuf élèves vont parcourir 158 km sur les voies vertes du département en une semaine. Ils vont profiter de ce périple pour organiser des olympiades junior dans certaines écoles du département.

Les Jeux Olympiques s'invitent en Saône-et-Loire. Tout au long de leur périple à vélo, les sportifs en herbe de la classe de CM2 du groupe scolaire La source de Lugny vont organiser leurs propres olympiades dans plusieurs écoles du département.

Du 31 mai au 4 juin, les élèves et leurs accompagnateurs vont emprunter la voie verte de Saône-et-Loire pour relier les écoles dans lesquelles ils interviendront. Ce parcours de 158 km leur permettra également de découvrir une partie du patrimoine du département. 

Un projet soutenu par le Comité Olympique

Pour Jean-Félix Barbier, enseignant de la classe de CM2, ce voyage est l'occasion de sensibiliser les élèves aux valeurs olympiques et écologiques. "Aux JO, l'important c'est de participer et de se respecter l'un l'autre. C'est ce qu'on cherche à transmettre aux enfants".

Né de discussions entre élèves et équipe pédagogique, le projet "le Tour des jeux" a progressivement pris de l'ampleur. "Les élèves ont travaillé sur les Jeux Olympiques tout au long de l'année à travers des exposés", explique Jean-Félix Barbier. "Alors, lorsque le Comité Olympique a accepté de soutenir cet événement, nous étions tous très heureux."

Cédric Fèvre nous suit sur Facebook et Instagram. Il nous envoie toujours des petits messages d'encouragement.

Jean-Félix Barbier, professeur des écoles

A ce soutien officiel s'ajoute le parrainage de Cédric Fèvre. L'ancien champion paralympique de tir à la carabine a tout de suite adhéré au projet.

"Nous l'avons rencontré deux fois", raconte l'enseignant. "Une première fois en visio, puis il est venu physiquement à l'école. Les élèves ont pu lui poser des questions pendant toute une matinée, puis il est resté l'après-midi pour signer des autographes." Et d'ajouter : "il nous suit sur les réseaux et il nous envoie toujours des petits messages d'encouragement."

Des Jeux Olympiques juniors

Pour concrétiser leur travail sur les JO, Jean-Félix Barbier et Florent Conti, co-organisateurs, ont décidé d'organiser des "mini-olympiades" dans trois écoles situées sur leur parcours cycliste.

Pendant ces concours, les élèves lugnisois gèreront les ateliers et tiendront le rôle d'arbitres, tandis que les autres écoliers seront les participants. Trois ateliers au programme : sprint, lancer de poids et tir à l'arc.

Au terme de ces concours, tous les participants seront récompensés par une médaille en chocolat. Par ailleurs, la classe organisatrice réalisera un classement des élèves, qu'elle leur transmettra la semaine suivante.

Un événement à l'épreuve de la crise sanitaire

Le budget de 2600 euros alloué à ce projet a permis l'achat de 2 sets de cibles, arcs et flèches, tandis que le Comité Olympique a fourni des drapeaux, des t-shirts et autres goodies. Les vélos sont ceux des élèves.

Le transport de ce matériel s'effectue à l'aide d'un mini-bus fourni par l'association Véloce, organisatrice d'événements cyclistes en Saône-et-Loire. 

Certaines nuits, nous avions prévu de camper. Mais les restrictions sanitaires ont rendu ça impossible.

Jean-Félix Barbier, professeur des écoles

Une déception quand même pour les élèves et leurs encadrants : il faudra rentrer tous les soirs à l'internat du groupe. "Certaines nuits, nous avions prévu de camper", déplore Jean-Félix Barbier. "Mais les restrictions sanitaires ont rendu ça impossible, car nous n'avons pas eu l'autorisation de dormir dans des tentes."

Si la crise sanitaire n'a pas facilité l'organisation de l'événement, elle est loin d'en ternir l'expérience. Car "la plus belle des récompenses, c'est le sourire des élèves", conclut chaleureusement le professeur.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité