Association Christelle : le combat d’une vie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cindy Pezzin
Huit jeunes femmes ont disparu en Saône-et-Loire dans les années 1980 et 1990.
Huit jeunes femmes ont disparu en Saône-et-Loire dans les années 1980 et 1990.

En Saône-et-Loire, les familles de huit jeunes femmes assassinées entre 1986 et 1999 restent encore sans réponse. Au sein de l’association Christelle, elles se battent pour faire avancer les dossiers et retrouver les coupables.

En 1997, peu après le meurtre d’une rare violence de Christelle Blétry, sa famille fonde l’association éponyme Christelle. L’objectif est de maintenir le dossier ouvert et de retrouver un jour celui qui a pris la vie de la jeune femme de 20 ans, un soir de décembre.

Un combat commun

Dès la création de l’association, d’autres familles de jeunes femmes assassinées en Saône-et-Loire se joignent au combat judiciaire. Corinne Herrmann et Didier Seban, deux avocats parisiens, sont engagés pour relancer les procédures.

Tout au long de l’année, les membres de l’association organisent des animations, des ventes de muguet ou de brioches ou encore des dîners dansants pour récolter des fonds. Si ces activités semblent bien loin du combat de ces familles, elles sont essentielles pour pouvoir notamment financer les frais d’avocat et parvenir un jour à résoudre ces affaires.


Enfin les premières réponses

La solidarité et les efforts réalisés depuis 1997 sont payants et certaines affaires commencent à se débloquer. Après de nombreuses demandes, des nouvelles analyses ADN sont effectuées sur les vêtements de Christelle Blétry. Grâce aux progrès techniques et scientifiques, le 12 septembre 2014, Pascal Jardin, meurtrier présumé de la jeune femme, est arrêté dans les Landes. Son procès pourrait se tenir en 2016.


Parmi les autres familles de l’association, celle d’une autre Christelle. Christelle Maillery, 16 ans, a été retrouvée morte au Creusot le 18 décembre 1986 : alors qu’elle rentrait de l’école, elle est poignardée 33 fois. Trois ans après le drame, l’enquête est placée en non-lieu.

En 2001, peu avant la reprise du dossier Christelle Maillery, les scellés sont détruits par la justice. Malgré la disparition de ces preuves et grâce aux efforts sans relâche des avocats et des familles des victimes, un témoignage vient relancer l’affaire. 25 ans après les faits, un homme est mis en examen pour le meurtre de Christelle : Jean-Pierre Mura sera jugé du 10 au 19 juin 2015 devant les assises de Saône-et-Loire.

Les familles de Sylvie Aubert, Marthe Buisson, Nathalie Maire, Carole Soltysiak, Virginie Bluzet et de Vanessa Thiellon se battent également au sein de l’Association Christelle. Toutes espèrent pouvoir rendre justice à leurs enfants disparus.

Le reportage sur France 3 Bourgogne

Samedi 6 juin 2015, à 15h20, une émission de 52 minutes sera diffusée sur les antennes de France 3 Bourgogne Franche-Comté. Pauline Ringenbach, qui a suivi durant un an les membres l’association Christelle, recevra les avocats et les familles pour recueillir leurs réactions après la diffusion du reportage de 26 minutes consacré à leur combat.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.