Baisse des dotations de l'Etat : comment les maires font-ils face ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
La mairie de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire, envisage des mesures d'économie pour faire face à la baisse des dotations de l'Etat.
La mairie de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire, envisage des mesures d'économie pour faire face à la baisse des dotations de l'Etat.

L'Association des maires de France dénonce la baisse des dotations de l'Etat aux communes et intercommunalités. Une journée d'action est prévue samedi 19 septembre 2015 avec pétition, rassemblements, distribution de tracts... Pourtant, certains élus assurent que la situation n'est pas si terrible.


Pourquoi les aides de l'Etat aux communes diminuent-elles ?

Les dotations de l'Etat aux collectivités locales vont diminuer de 11 milliards d'euros entre 2015 et 2017.
Cette coupe s’effectue dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards décidé par le gouvernement. L'objectif est de tenter d'équilibrer le budget de la France.

Pour le sénateur François Baroin (LR), qui préside l'Association des maires de France, "ce calendrier et ce volume sont inatteignables.
Si rien ne change, ce sont plusieurs milliers de communes qui vont se retrouver sous tutelle à la fin de l'exercice budgétaire 2016". L'AMF a lancé une pétition baptisée "L'Appel du 19 septembre pour toutes les communes de France".



Le Premier ministre conteste les affirmations de l'Association des maires de France. Manuel Valls confirme l'inscription dans la loi de finances 2016 d'un fonds doté d'un milliard d'euros pour soutenir les projets des communes et intercommunalités.
"Nous n'avons aucune leçon à recevoir de l'opposition alors qu'elle propose 110 milliards supplémentaires d'économies (...) Alors moi je demande aux élus socialistes et aux élus de gauche de ne pas prêter la main à cette opération", dit-il.

Le président de la République a affirmé pour sa part que la baisse des dotations sera guidée par un principe de "justice territoriale" afin que "les collectivités les plus riches puissent aider les autres".

Comment les maires se débrouillent-ils ?

En Bourgogne, comme dans le reste de la France, les élus s’organisent pour faire face aux réductions budgétaires.
La commune de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire, a perdu 50 000 euros de dotations cette année. La baisse atteindra 120 000 euros en 2016.
La maire Florence Plissonnier (Les Républicains) a déjà décidé d’éteindre l’éclairage public entre 23 heures et 5 heures du matin. Mais, elle va devoir prendre d’autres mesures d’économie. La médiathèque et la piscine pourraient ainsi voir leurs plages d’ouverture réduites.

En revanche, dans la ville du Creusot, on dit s’accommoder de ces coupes budgétaires. "Comme la commune n’est pas particulièrement riche, elle bénéficie de dotations de solidarité ou de dotations de péréquation pour tenir compte de ce que nous sommes dans le concert des villes. Et ces dotations correctrices ou complémentaires, elles, augmentent de façon importante", se réjouit le maire socialiste André Billardon.

durée de la vidéo: 02 min 14
Baisse des dotations de l'Etat : comment les maires font-ils face ?

Reportage : Fanny Borius et Gabriel Talon / Montage : Rachel Nectoux / Intervenants :

  • Florence Plissonnier, maire de Saint-Rémy (DVD)
  • André Billardon, maire du Creusot (PS)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.