CARTE. Résultats législatives 2022 en Saône-et-Loire : découvrez les résultats du premier tour dans votre circonscription

Ce dimanche 12 juin 2022, les électeurs étaient appelés à élire leurs députés. Découvrez les résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans les cinq circonscriptions du département de la Saône-et-Loire.

Le département de la Saône-et-Loire compte 5 circonscriptions. Au 11 avril 2022, 402 992 électeurs étaient inscrits dans ce département pour 752 bureaux de vote.

43 candidats se présentaient au 1er tour de ces législatives 2022 dans le département le plus peuplé de Bourgogne. C'est 23 de moins par rapport à 2017. En détail, 23 hommes et 20 femmes se sont portés candidats titulaires.

Retrouvez ci-dessous les résultats dans chacune des circonscriptions de Saône-et-Loire :

► La première circonscription de Saône-et-Loire (Mâcon - Cluny) : duel LREM-EELV 

49,54% des inscrits, soit 36 944 électeurs, se sont déplacés pour ce premier tour des législatives. Le candidat du parti présidentiel, Benjamin Dirx, s'offre une très large avance de près de 10 points (36,07%) sur son concurrent de la NUPES, l'écologiste Patrick Monin (27,57%). Loin derrière, le RN termine troisième avec le score honorable de 19,11%.

Benjamin Dirx (Ensemble ! - LREM) et Patrick Monin (NUPES - EELV) se disputeront donc le siège de député le 19 juin.

Au total, la première circonscription compte 104 776 habitants et une centaine de communes dont Mâcon, la plus grande, ville préfecture de la Saône-et-Loire. Elle est également composée des secteurs de Cluny, Lugny, La Chapelle-de-Guinchay, Hurigny ou encore Tournus.

Politiquement, après avoir été aux mains de la droite de 1993 à 2012 avec les 4 mandats successifs de Gérard Voisin (étiqueté UDF puis UMP), la circonscription est passée sous les couleurs PS de 2012 à 2017 avec la victoire de Thomas Thévenoud.  En 2017, il ne se représente pas et décide d'arrêter la politique. Benjamin Dirx (LREM) est élu député de la première circonscription. Il brigue un deuxième mandat en 2022. Dans la circonscription qui a le plus voté pour Emmanuel Macron en Saône-et-Loire, avec notamment 60,69 % des voix au second tour. 

► La deuxième circonscription de Saône-et-Loire (Gueugnon - Paray-le-Monial) : LR face à l'union de la gauche le 19 juin

Avec 50,47% de participation, la deuxième circonscription de Saône-et-Loire est celle où les électeurs se sont le plus mobilisé. La députée sortante Josiane Corneloup (LR) arrive largement en tête en réunissant 36,81% des suffrages. L'union de la gauche, portée par Céline Vinauger (PCF), arrache la deuxième place au RN, avec moins de 500 voix d'avance. La NUPES termine à 20,01%.

Josiane Corneloup (LR) s'opposera à Céline Vinauger (NUPES - PCF) au second tour.

La deuxième circonscription de Saône-et-Loire compte 100 282 habitants selon l'Insee. On y retrouve les secteurs de Blanzy, Charolles, Chauffailles, Digoin, Gueugnon ou Paray-le-Monial. Elle constitue la plus grande circonscription du département, au sud-ouest de la Saône-et-Loire, avec 14 cantons et 146 communes. 92 % d'entre elles comptent moins de 1 000 habitants.

Josiane Corneloup (LR) y est la députée sortante, après avoir été élue pour la première fois en 2017. Elle briguera un second mandat dans une circonscription qui a longtemps élu des personnalités de gauche, à l'image de Paul Duraffour, député de 1962 à 1986. Mais depuis 1988, la circonscription vote le plus souvent à droite, hormis en 1997 (victoire de Jacques Rébillard du PRG) et en 2012 (victoire d'Edith Gueugneau, ex-membre du PS).

► La troisième circonscription de Saône-et-Loire (Autun - Le Creusot) : LREM affrontera le RN au 2nd tour

40 554 des 81 163 inscrits se sont rendus aux urnes, soit un taux de participation de 49,97%. Le sortant Rémy Rebeyrotte (LREM) arrive en tête, avec 31,74% des suffrages. La candidate RN Sandrine Baroin se hisse à la seconde place avec 25,59% des voix, 4 points devant le candidat NUPES - LFI Richard Beninger et ses 21,19%. Charles Landre (LR) peine à franchir la peine des 10% (10,46%), terminant ainsi quatrième.

Au second tour, Rémy Rebeyrotte (LREM) affrontera donc le RN, représenté par Sandrine Baroin.

Dans cette circonscription, ce sont 81 158 personnes qui sont inscrites sur les listes électorales. Des habitants répartis sur les secteurs d'Autun, Chagny, Le Creusot, Gergy ou encore Givry. Dans la troisième circonscription de Saône-et-Loire, 25 % de la population a plus de 65 ans selon des chiffres officiels de l’INSEE. Dans le secteur, l'âge moyen s'établit alors à 45,6 ans, contre 41,1 ans au niveau national.

Élu en 2017, Rémy Rebeyrotte brigue un second mandat sous les couleurs du parti présidentiel. Il y a 5 ans, l'élu LREM l'avait emporté avec 33 % des voix au premier tour puis 55 % des votes au second, face au candidat LR Charles Landre. C'est d'ailleurs ce dernier qui a été investi par la droite dans la circonscription. 

► La quatrième circonscription de Saône-et-Loire (Tournus - Louhans) : la NUPES devrait affrontera le RN

La participation stagne sous la barre des 50%, à 48,75%. La députée sortante Cécile Untermaier (NUPES - PS) frôle les 34% des suffrages exprimés (33,97%) et devance de très loin Valérie Deloge (RN), qui finit à 25,15%. La candidate du camp présidentielle, Élisabeth Roblot, arrive troisième avec 20,40%.

Cécile Untermaier, qui incarne l'union de la gauche, défendra son siège à l'Assemblé nationale au second tour, face au Rassemblement national.

La quatrième circonscription regroupe l’est du département, de Tournus à Virey-le-Grand en passant par Louhans, la quatrième circonscription recense 112 221 habitants. On y retrouve également certains secteurs de Chalon-sur-Saône, Tournus, Louhans, Gergy, Cuiseaux ou encore Ouroux-sur-Saône.

Ici, on est sur une terre de gauche. Elle n'a en effet connu que des élus PS depuis 1988, avec Pierre Joxe - ancien ministre de l'Intérieur ou encore de la Défense sous la présidence de François Mitterrand -, Didier Mathus puis Cécile Untermaier depuis 2012. Celle-ci brigue d'ailleurs un troisième mandat successif.

► La cinquième circonscription du Saône-et-Loire (Chalon-sur-Saône - Blanzy) : le camp présidentiel dans un mouchoir de poche avec la NUPES

La participation dans cette circonscription est la plus faible du département (46,65%). Louis Margueritte (Ensemble ! - LREM) se classe premier (23,71%) avec seulement 44 voix d'avance sur Éric Riboulet (NUPES - LFI), qui réunit 23,60% des suffrages. Gilles Platret, échoue également à accéder au second tour, avec 21,08%. Le RN termine en quatrième position en réunissant 19,02% des suffrages.

Le maire de Chalon échoue donc une nouvelle fois à accéder au mandat de député. Comme lors de l'élection présidentielle, il a affirmé son intention de ne choisir aucun candidat pour le second tour des législatives. "Je voterai donc blanc, convaincu que l’avenir est ailleurs que dans ces duels mortifères entre un parti présidentiel qui défait la France et des extrêmes dont les outrances nous empêchent de partager les bonnes solutions pour le pays", a-t-il indiqué.

Le camp présidentiel sera finalement opposé à l'union de la gauche au second tour.

Elle est en plein cœur du département et regroupe une grosse partie de Chalon-sur-Saône et les secteurs de Blanzy, Givry, Montceau-les-Mines, Saint-Rémy ou encore Saint-Vallier. Au total, elle compte 87 810 habitants. 

Entre les mains du PS de 2007 à 2017, elle est depuis 5 ans dirigée par Raphaël Gauvain (LREM), élu avec 55,09 % au second tour face à Gilles Platret. Les deux anciens finalistes se ne retrouveront pas cette année. Le sortant ne briguant pas de second mandat, c'est Louis Margueritte qui portera les couleurs du parti présidentiel. Le maire de Chalon, lui, sera bien de la partie, s'étant lancé dans la course à l'Assemblée nationale à la dernière seconde sous l'étiquette LR. 

Une majorité absolue pour passer au deuxième tour

Les députés sont élus au suffrage universel direct au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Pour être élu au premier tour le candidat doit obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés, s’ils représentent au moins 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Si ce n’est pas le cas, il y a un second tour avec les candidats qui ont obtenu au moins les suffrages de 12,5% des inscrits.

Les députés élus en 2017 dans en Saône-et-Loire

1ere circo. Benjamin Dirx (LREM)

Au 2e tour des législatives en 2017, Benjamin Dirx (LREM) avait été élu  avec 16 219 voix (57.29%) face à Jean-Patrick Courtois (LR) et ses 12 080 voix (42.71 %).

2e circo. Josiane Corneloup (LR)

Josiane Corneloup (LR) avait été élue avec 16 124 voix (51.04 %) face à Vincent Chauvet (MoDem) avec 15 466 voix (48.96 %). La participation était alors de 45.13 %.

3e circo. Rémy Rebeyrotte (LREM)

Rémy Rebeyrotte (LREM) avait été élu avec 16 993 voix (55.44 %) face à Charles Landre et ses 13 660 voix (44.56 %). La participation était de 43.22 %.

4e circo. Cécile Untermaier (PS)

Cécile Untermaier (PS) avait été réélu avec 16 527 voix (54.67 %) face Catherine Gabrelle (LREM) et ses 13 701 voix (45.33 %). La participation était de 41.59 %.

5e circo. Raphaël Gauvain (LREM)

Raphaël Gauvain (LREM) avait été élu avec 12 443 voix (55,09 %) face à Gilles Platret (LR) et ses 8 131 voix (44.91 %). La participation était de 39,97 %.

Tous les résultats des élections législatives 2022

 En Bourgogne-Franche-Comté.

 Les résultats en France avec franceinfo.

 Toute l’actualité politique en Bourgogne-Franche-Comté.