Chalon : l'Elan s'offre une précieuse victoire face à Villeurbanne

Mickaël Gelabale, meilleur joueur du match contre l'ASVEL. / © Charlotte Geoffray Elan Chalon
Mickaël Gelabale, meilleur joueur du match contre l'ASVEL. / © Charlotte Geoffray Elan Chalon

La 16ème journée de ProA a enfin voulu sourire à Chalon : pour son premier match de l'année à domicile en championnat, l'Elan fait lourdement chuter Villeurbanne 84-52 et quitte la dernière place du classement.

Par AFP

Villeurbanne va sans doute se souvenir de cette soirée du 13 janvier 2018 au Colisée. L'ASVEL, le plus gros budget de ProA, a subi sa plus lourde défaite en championnat depuis treize ans selon nos confrères de l'Equipe : 84-52. Le club présidé par Tony Parker a essuyé un septième revers d'affilée à l'extérieur et risque de voir sa qualification pour la Leaders Cup lui filer entre les doigts.

En panne d'adresse (1/19 à trois points) et punie dans la raquette (22 rebonds contre 47 pour l'Elan Chalon), la "Green Team" a balbutié son basket. Face à son ancien club, le meneur John Roberson a terminé avec un zéro pointé (dont 0/6 à trois points). Seul le jeune Amine Noua (20 ans) a dépassé la barre des 10 points (15), alors que du côté bourguignon, quatre y sont parvenus: Dorsey (11), Gillet (14), Harris (13) et Gelabale (15), meilleur joueur du match. 

Pour l'Elan, ce succès, le 4ème de la saison seulement, est une grosse bouffée d'oxygène. Chalon ne compte désormais plus qu'une longueur de retard sur le premier non-relégable, Hyères-Toulon, battu à Bourg-en-Bresse (88-99). Un souffle d'espoir enfin, pour les Bourguignons, qui avaient encore été battus en coupe d'Europe face à Ventspils. 

Les Chalonnais ont déjoué les pronostics grâce à la qualité de leur défense, très agressive dès le premier quart-temps. L'autre clé de leur succès est leur domination au rebond, 47 au total. Vigilants jusqu'au bout, ils compteront même 35 points d'avance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus