• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ils ont fait l'actu : Jean-Denys Choulet, du titre de champion de France à la dernière place

Jean-Denys Choulet lors de la finale retour de la Fiba Europe Cup, contre Nanterre, le 25 avril 2017 / © MAXPPP
Jean-Denys Choulet lors de la finale retour de la Fiba Europe Cup, contre Nanterre, le 25 avril 2017 / © MAXPPP

Ils ont fait l'actu en Bourgogne. Aujourd'hui, France 3 Bourgogne s'intéresse à la personnalité sport de 2017 : l'entraîneur de l'Elan Chalon, Jean-Denys Choulet.

Par Valentin Chatelier

Jean-Denys Choulet est passé en 2017 par toutes les émotions. De l'ivresse des succès, aux lendemains plus difficiles. L'entraîneur de l'Elan Chalon a mené son équipe vers le titre de champion de France de basket pour la saison 2016-2017. Avant de mal gérer le début de saison 2017-2018 et de se retrouver dernier au classement.

Les joueurs de l'Elan Chalon fêtent la victoire, à la fin de la saison 2016-2017 / © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Les joueurs de l'Elan Chalon fêtent la victoire, à la fin de la saison 2016-2017 / © PHILIPPE DESMAZES / AFP

Un deuxième titre de champion pour l'Elan Chalon


"On a effectivement fait une année exceptionnelle. Je le dis souvent : Chalon champion cette année, c’était presque une anomalie. Les gens ne se rendent pas compte. Avec notre masse salariale, notre effectif, ce qui a été fait est exceptionnel", se rappelle l'entraîneur, fier d'avoir amené un deuxième titre de champion de France au club de Chalon-sur-Saône.



Mais cette victoire n'a été que de courte durée. Fin 2017, l'Elan Chalon est 18e de Pro A, à la dernière place. Le coach ne s'y attendait pas. Il explique cette chute par "une erreur de casting sur le meneur de jeu recruté", Adam Smith. 

"On a absolument besoin d’organisation cette année pour avoir un collectif qui nous permette de mettre en avant nos joueurs. Ce sont de bons joueurs, mais qui ne sont pas des joueurs du même registre que l’on pouvait avoir l’année dernière. Cette année il faut qu’on travaille sur le collectif, et pour travailler sur le collectif il faut un meneur de jeu. Et jusqu’à il n’y a pas longtemps on n’en avait pas", détaille-t-il.

Objectif : éviter la relégation


L'année 2017 de Jean-Denys Choulet a également été marquée par un coup de gueule. A la suite d'une défaite contre les Espagnols de Tenerife, l'entraîneur de l'Elan Chalon a dit, avant de frapper la table de la conférence de presse : "Personne ne peut imaginer ce que c'est, personne ne peut imaginer la vie que j'ai en ce moment. Personne au monde".


"C’est vrai que sur le coup ça fait vraiment du mal. J’ai 59 ans cette année, c’est la première fois que je vis un match de basket avec la boule au ventre, je n’ai jamais connu ça de ma vie", poursuit-il, expliquant que "le basket c'est [sa] vie".

Pour l'an prochain, Jean-Denys Choulet souhaite des victoires... et éviter la relégation. "L’objectif est clair, il faut se sauver cette année, on ne refera pas les mêmes erreurs les années suivantes. Si on était capable d’être champion de France la saison dernière, on doit être capable de se maintenir cette année, reconstruire pour partir fort", espère l'entraîneur de Chalon-sur-Saône.


Un entretien de Christophe TARRISSE, Marie-Lou ROBERT et Laurence CROTET-BEUDET

Jean-Denys Choulet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus