Chalon-sur-Saône : cinquante ans de bains givrés

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Depuis un demi-siècle, le club de plongée l'Asprenaut organise un premier bain de l'année à Chalon-sur-Saône. Ce lundi, une vingtaine de plongeurs se sont jetés à l'eau.

Par Marine Lesprit

Tous les 1er janvier, c'est la tradition pour l'Asprenaut. Quand d'autres se sont noyés la veille dans l'alcool, les membres du club de plongée se jettent dans la Saône, déguisés et hilares, pour une descente du cours d'eau. Cette tradition fêtait ce lundi à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ses cinquante ans avec des passionnés prêts à sabrer le champagne les palmes aux pieds.



Pierre a pris part au premier bain, celui de 1969, destiné à l'origine à faire connaître le club né cinq ans plus tôt. "A l'époque, des fois il y avait -10°C quand on se mettait à l'eau, se remémore-t-il. Là, les gens nous prennaient vraiment pour des fous dingues ! Des glaçons descendaient la Saône... C'était rigolo." Depuis, le plongeur n'a plus manqué le rendez-vous.

Quinze minutes à 8°C


Cette année, une vingtaine de plongeurs ont descendu la Saône. Parmi eux, Antonin prenait part à la tradition pour la première fois. Habitué des eaux froides, il préférait, à l'heure du plongeon dans son costume de Mario, s'en remettre aux expérimentés. "On va suivre les anciens et on verra !", souriait-il, les pieds dans l'eau.

Châlon-sur-Saône : cinquante ans de bains givrés
Avec Pierre, doyen du club Asprenaut, Antonin et Patricia, membres, et Cyrian Boisfard, président du club / Reportage de Maryline Barate, Gabriel Talon et Cécile Frèrebeau - France 3 Bourgogne

Finalement, l'immersion aura duré une quinzaine de minutes dans une eau à 8°C. Champagne à l'appui, l'ambiance s'est vite réchauffée. "On s'efforce d'être un club où les activités sont nombreuses et où l'on est très bien entre nous", souligne Cyrian Boisfard, son président. Une troupe soudée mais qui ne serait pas contre accueillir de nouveaux plongeurs pour la descente 2019.


A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus