Chalon-sur-Saône : les Arts de la rue sont en danger

Le conseil municipal de Chalon-sur-Saône vote le budget 2016 ce jeudi 7 avril. Avec une baisse de 100 000 euros pour l'Abattoir, Centre des arts de la rue, organisateur du festival "Chalon dans la rue".

Ce soir à 19h, le conseil municipal de Chalon-sur-Saône vote le budget 2016. Si cette municipalité est l'une des seules à prévoir une baisse des impôts locaux, elle prévoit également une nouvelle baisse des subventions pour certaines associations culturelles.

L’Abattoir, Centre national des arts de la rue (CNAR) pourrait se voir amputer de 100 000 euros. Une somme importante, sachant que l’année 2015 a déjà été marquée par une baisse de 25%.

Gilles Platret, maire de la commune (LR), demande à l'État de compenser les 100 000 euros manquants. Il considère que le ministère de la Culture devrait assumer cette charge financière après avoir labellisé l'Abattoir Centre des arts de la rue (CNAR) en 2005. Un rendez-vous avec les financeurs de l'Abattoir, dont l'État, aura lieu le 12 avril.
D'ici là, le vote du budget ce jeudi 7 avril sera maintenu, en raison de délais légaux, indique le maire.

Ces baisses successives de dotations ont un impact important sur les activités culturelles dont le festival "Chalon dans la rue". En 2015, l’événement a été maintenu mais avec difficultés. A l'époque, Gilles Platret avait promis qu’il ne baisserait pas les subventions pour l’année 2016.

Une nouvelle association pour défendre les Arts de la rue

Soucieux de protéger la vie culturelle et le CNAR de Chalon-sur-Saône, des habitants, venant de différentes associations se sont regroupés en une seule depuis dimanche 3 avril 2016 : "Très soucieux du maintien du CNAR sur notre agglomération, suite à une rumeur de nouvelle baisse budgétaire de la ville." L’association Les Arts dans ma rue précise qu’elle compte déjà 50 adhérents en quelques jours.

Sans l’Abattoir, le festival Chalon dans la rue serait voué à disparaître.

Que va devenir l’Abattoir et que va devenir cette belle aventure des arts de la rue à Chalon-sur-Saône ? 

Etienne Boggio, co-président association les Arts dans ma rue








L’Abattoir a obtenu la labellisation Centre des arts de la rue en 2005 par le ministère de la Culture. Il organise, entre autres, le festival Chalon dans la rue. Sans cette labellisation et avec un budget de fonctionnement réduit d’année en année, l’Abattoir risquerait de d’être dans l’incapacité de maintenir l'événement.


Voir l'interview de Étienne Boggio, co-président de l'association Les Arts dans ma rue :
Soucieux de protéger la vie culturelle et l'Abattoir, CNAR de Chalon-sur-Saône, des habitants, venant de différentes associations se sont regroupés en une seule depuis dimanche 3 avril 2016 : "Très soucieux du maintien du CNAR sur notre agglomération, suite à une rumeur de nouvelle baisse budgétaire de la Ville." L’association Les Arts dans ma rue précise qu’elle compte déjà 50 adhérents en quelques jours. Sans l’Abattoir, le festival Chalon dans la rue serait voué à disparaître. ©France 3 Bourgogne

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité