Chalon-sur-Saône : une exposition temporaire sur une marche photographique au musée Niépce

Le musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône accueille Azimut. Cette exposition s'intéresse à la marche photographique du collectif Tendance Floue. Pendant huit mois en 2017, 32 photographes se sont relayés à travers la France dans un itinéraire de Montreuil jusqu'à Saint-Jean-de-Luz.

Azimut, qui vient de l’arabe (as-) simt, signifie le chemin… Un chemin parcouru par 32 photographes de mars à octobre 2017. Pendant ces huit mois, ces artistes ont sillonné la France du nord jusqu’au sud. Cet axe débute à Montreuil en Seine-Saint-Denis et l’arrivée est à Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques. Au total, 4 267 kilomètres ont été parcourus.

Le but de ce périple est de prendre des photos des paysages, de la nature ou des personnes rencontrées. La seule règle imposée par le collectif Tendance Floue est de rejoindre le photographe qui le précède et récupérer un carnet de notes qui sert de bâton de relais. "L’objectif, c’est d’avoir ce principe d’une totale liberté c’est-à-dire avoir une disponibilité pour rencontrer l’autre, se rencontrer soi-même parce que c’est une démarche très introspective", nous explique Alexis Azar, médiateur culturel.

C’est quoi Tendance Floue ?

Tendance Floue est un collectif crée en 1991. Pendant 30 ans, 16 photographes ont parcouru le monde pour immortaliser des images. À chaque périple, ce collectif tente de trouver une façon originale de raconter des choses à travers l’image. Les membres de ce collectif ont invité 16 autres photographes à prendre place à cette marche relais.

"Ils se sont affranchis de cette logique de la commande pour pouvoir arpenter le territoire français", selon le médiateur culturel, Alexis Azar. La particularité de cette marche photographique est que les acteurs du projet pouvaient travailler en toute autonomie sur le sujet de leurs choix. C’est le cas d’Antoine Bruy a décidé d’illustrer Vézelay dans l’Yonne. De son côté Meyer, membre du collectif depuis 1996, a voulu retracer de façon mélancolique sa traversée d’un champ de Chablis. "On se laisse aller sur une dernière errance dans le cours du village. Le voyage est terminé. Je vais retrouver Antoine", raconte le photographe dans un texte qui accompagne le cliché sur les murs de l'exposition.

Exposition Azimut, au musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône, jusqu'au 19 septembre 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions événements sorties et loisirs photographie culture art