COVID-19 : Chalon-sur-Saône annule ses marchés en plein air car les mesures de sécurité ne sont pas respectées

© NZ / France 3 Bourgogne
© NZ / France 3 Bourgogne

Les consignes de sécurité ne sont pas suffisamment respectées, dit la ville de Chalon-sur-Saône. Conséquence : tous les marchés en plein air sont annulés jusqu’à nouvel ordre.
 

Par Beatrice de Lavergne

L’épidémie de coronavirus COVID-19 s’accélère


On compte 450 morts dans toute la France. La Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions les plus touchées : on dénombre 28 morts à la date du vendredi 20 mars.

A ce stade, 240 personnes sont hospitalisées, dont 73 en réanimation. "Depuis le 12 mars, ce sont 9 personnes qui sont décédées en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire", rappelle la préfecture.

Pour tenter de freiner l’épidémie, le gouvernement a pris toute une série de mesures, dont le confinement de la population.
Parmi les sorties autorisées, il y a les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, comme les produits alimentaires. Mais, à condition de respecter des consignes de sécurité, en particulier les gestes-barrière :

-se laver très régulièrement les mains,
-tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
-utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,
-saluer sans se serrer la main et sans embrassades,
-respecter une distance d’1 mètre entre les personnes.
 
A cause de l'épidémie de coronavirus COVID-19, les commerçants des marchés servent eux-mêmes les clients. / © Vincent Isore/IP3/MAXPPP
A cause de l'épidémie de coronavirus COVID-19, les commerçants des marchés servent eux-mêmes les clients. / © Vincent Isore/IP3/MAXPPP
 

Un marché couvert avec filtrage du public est à l'étude


C’est dans ce contexte que les marchés alimentaires sont toujours ouverts. Ils ont été réorganisés pour assurer la sécurité sanitaire des vendeurs et des clients. Les commerçants servent eux-mêmes les clients pour éviter au maximum que les aliments soient touchés et il faut respecter une distance d’un mètre entre chaque personne.

Mais, "l’expérience de cette semaine a montré qu’alors même que des mesures d’espacement, voire de délocalisation, ont été prises pour les marchés en plein air se tenant à Chalon, les consignes de sécurité, en particulier les gestes-barrière pour éviter la propagation du virus, n’étaient pas correctement respectées", indique la ville. "Cette situation ne saurait se prolonger au moment même où nous nous acheminons vers le pic de l’épidémie avec une augmentation quotidienne forte du nombre de personnes infectées."

C’est pourquoi "les marchés en plein air de Chalon sont tous annulés jusqu’à nouvel ordre, à commencer par celui de demain, dimanche 22 mars.
 
En revanche, désireuse de maintenir un approvisionnement alimentaire de produits frais de qualité via le réseau des producteurs et détaillants locaux, la ville de Chalon réfléchit à l’organisation d’un marché couvert sur une seule journée de la semaine.
 
Ce marché pourrait se tenir au parc des Expositions, avec filtrage du public afin de limiter le nombre de personnes présentes au même moment à l’intérieur du parc, ce qui permettrait de mieux garantir les distances de sécurité.
 
Cette proposition sera faite dans la journée aux producteurs et détaillants locaux ayant l’habitude de fréquenter les marchés de Chalon. Si un nombre suffisant d’entre eux se montrent intéressés, cette solution sera mise en œuvre dès la semaine prochaine", conclut la ville de Chalon-sur-Saône.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus