Grand Chalon : dès le 1er novembre, tous les plastiques se trient

Publié le
Écrit par Matti Faye
Illustration.
Illustration. © RICHARD VILLALON / BELPRESS / MAXPPP

Les consignes de tri des emballages plastiques changent au 1er novembre dans les communes du Grand Chalon. Désormais, tous les plastiques vont dans le bac de recyclage.

Dès le 1er novembre prochain, vous pourrez vous poser moins de questions face à votre poubelle de recyclage, si vous habitez dans une des 51 communes de l'agglomération du Grand Chalon*, en Saône-et-Loire. À compter de cette date, tous les plastiques peuvent désormais y être jetés.

Ce sera toujours le cas des bouteilles d'eau et des bidons de lessive. Mais on pourra désormais y ajouter les pots de yaourt, les films plastiques, les barquettes en polystyrène, les tubes de dentifrice, etc. Le tout sans avoir besoin de nettoyer au préalable les emballages. Et bien sûr, pour les emballages en métal et en carton, rien ne change : ils vont toujours dans la poubelle jaune.

"Il y a un aspect réglementaire puisqu'au 1er janvier 2023, l'ensemble de la population française devra être passée à l'extension des consignes de tri", rappelle Dominique Juillot, vice-président du Grand Chalon en charge de la transition écologique, de l'aménagement durable du territoire et de l'urbanisme. "Il nous a semblé qu'anticiper les choses, ça allait simplifier le geste de tri de nos concitoyens. Très honnêtement aujourd'hui, qui ne se pose pas la question de savoir dans quelle poubelle doit aller un emballage ?"

Le contenu des poubelles de recyclage sera trié chez un prestataire situé à Chassieu, dans le Rhône. "Avant, les emballages étaient triés à Chalon, mais sur une chaîne qui était extrêmement vétuste et qui ne pouvait pas répondre aux exigences d'avoir toutes les filières de tri derrière pour permettre de trier tous les plastiques, entre autres", précise l'élu.

L'objectif est de rapprocher ce tri d'ici deux ans, en installant une chaîne à Torcy. Cette installation sera dédiée aux déchets recyclables de l'ensemble du SMET 71, qui gère les déchets de la Saône-et-Loire et du sud de la Côte-d'Or.

Guide du tri du Grand Chalon 2021 ©Le Grand Chalon Agglomération

Les habitants pourront demander des bacs plus grands

Puisque davantage d'emballages seront désormais dans les bacs jaunes et non plus avec les déchets ménagers, certains pourraient trouver leur bac de collecte un peu petit. Dans ce cas, ils peuvent contacter les services du Grand Chalon pour obtenir un remplacement de leur bac.

Mais pour l'instant, les fréquences et les jours de collecte ne changent pas. La collectivité indique cependant qu'elle va être attentive aux changements de répartition entre déchets ménagers et déchets recyclables, suite à cette extension des consignes de tri. Des adaptations sont donc possibles à l'avenir.

"Si dans deux ou trois ans, on pouvait passer à une collecte toutes les semaines des emballages et tous les 15 jours des ordures ménagères, ça voudrait dire qu'on a gagné le pari et qu'on a progressé dans le recyclage", indique Dominique Juillot.


* Les 51 communes du Grand Chalon : Allerey-sur-Saône, Aluze, Barizey, Bouzeron, Chalon-sur-Saône, Chamilly, Champforgeuil, Charrecey, Chassey-le-Camp, Châtenoy-en-Bresse, Châtenoy-le-Royal, Cheilly-lès-Maranges, Crissey, Demigny, Dennevy, Dracy-le-Fort, Épervans, Farges-lès-Chalon, Fontaines, Fragnes-La Loyère, Gergy, Givry, Jambles, La Charmée, Lans, Lessard-le-National, Lux, Marnay, Mellecey, Mercurey, Oslon, Remigny, Rully, Saint-Bérain-sur-Dheune, Saint-Denis-de-Vaux, Saint-Désert, Saint-Gilles, Saint-Jean-de-Vaux, Saint-Léger-sur-Dheune, Saint-Loup-de-Varennes, Saint-Loup-Géanges, Saint-Marcel, Saint-Mard-de-Vaux, Saint-Martin-sous-Montaigu, Saint-Rémy, Saint-Sernin-du-Plain, Sampigny-lès-Maranges, Sassenay, Sevrey, Varennes-le-Grand et Virey-le-Grand.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.