Trois femmes sur quatre négligent leur santé, selon une étude

L'alarme est une nouvelle fois tirée pour de la santé des femmes. La crise sanitaire et les conséquences sur la santé en générale n'a rien arrangé à la situation. Trois femmes sur quatre négligent leur santé selon une étude Elabe pour l'association Axa Prévention.

Trois femmes sur quatre négligent leur santé, selon une étude Elabe pour l'association AXA Prévention. Et elles sont mêmes 81% à prendre en charge la santé de leurs proches avant la leur.

C'est le cas d'Élodie Creuzenet, vendeuse à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) et mère de deux enfants. Sa santé n'est pas sa première priorité. "On se dit que nous, ça peut toujours attendre un peu, que ce n'est pas si grave que ça. On se fait toujours plus de soucis pour les enfants", confie-t-elle.

Comme elle, 77% des femmes repoussent le moment d'aller consulter. Des chiffres inquiétants pour le corps médical. Et la crise sanitaire n'a rien arrangé.

Les maladies cardio-vasculaires, première cause de décès

Immobilisme et prise de poids pendant les confinements ont des répercussions sur le long terme. Pascale Bulot, gynécologue à Fragnes-la-Loyère, constate souvent un manque de suivi chez ses patientes.

"On est parfois amené à les faire consulter leur médecin généraliste pour une tension qu'on a découverte un peu élevée, ou d'autres facteurs de risque qu'on identifie", explique-t-elle. "Il nous arrive parfois même de les adresser directement à des cardiologues."

Un constat alarmant alors que les maladies cardio-vasculaires sont devenues la première cause de décès des femmes en France, avant le cancer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société femmes