Cet article date de plus de 6 ans

Des fouilles archéologiques nous emmènent à la découverte d'un bateau-moulin du XVIème siècle

Nous allons à la rencontre des scientifiques et archéologues et de leurs recherches subaquatiques dans le Doubs. En Saône-et-Loire, entre les villages de Sermesse et Saunières, les recherches ont mis au jour les restes d'un moulin sur bateaux du XVIème siècle, par M. Barate, A. Douay et I. Rivierre.

Le Doubs recouvre une épave entièrement conservée d'un moulin flottant du XVIème siècle
Le Doubs recouvre une épave entièrement conservée d'un moulin flottant du XVIème siècle © FTV

Archéologie subaquatique

Entre les communes de Sermesse et de Saunières en Saône-et-Loire, près du pont qui enjambe le Doubs, une épave parfaitement conservée repose à moins de trois mètres de fond, il s'agit d'un moulin flottant datant probablement du 16ème siècle.
Depuis le début du mois de juin 2014 et pendant encore 15 jours en juillet, une équipe d'archéologues spécialisés dans les fouilles subaquatiques plongent à la recherche des vestiges de ce moulin hors du commun.
Une première campagne de fouille l'an passé dans les deux coques des bateaux, laissent penser à un naufrage accidentel et, énormément d'objets sont restés à bord.
Les remonter à la surface permettra d'obtenir des données inédites sur les techniques de meunerie et de batellerie après le moyen-âge jusqu'à l'ère industrielle. Nous faisons le point sur leurs découvertes, mais également sur ce métier un peu différent des autres archéologues, puisqu'ils sont également plongeurs.

Une logistique importante à la hauteur des vestiges engloutis

Les archéologues, qui sont aussi plongeurs, ont besoin de moyens logistique importants pour explorer l'épave du bateau moulin.
Du matériel de plongée, mais aussi des pompes pour excaver et aspirer les sédiments qui recouvrent les vestiges.
Un peu comme un catamaran, ce moulin hydraulique reposait sur deux coques qui encadraient la roue.
L'objectif est de dégager l'un des deux flotteurs, le plus petit, celui qui ne supportait pas le mécanisme et les meules.

Intervenants
durée de la vidéo: 04 min 16
F1 Fouilles archéologiques sur le Doubs


Des moulins flottants, un usage répandu entre le 5ème et le 19ème siècle

La force motrice de l'eau était utilisée pour moudre de la farine. Les bateaux moulins étaient très utlisés, mais on sait peu de choses sur eux : aucune trace écrite de leur construction, pas de plans, du moins pas avant le 18ème siècle.
Le potentiel archéologique des rivières est très riche : par exemple les passages à gué étaient des lieux de culte, et bon nombre d'objets de valeur ont été retrouvés dans la Saône. Louis Bonnamour, spécialiste de l'archéologie en Saône, avait déjà détecté ce fort potentiel en surveillant des opérations de dragage de la Saône.
La rivière étant un lieu de travail, bon nombre d'objets et d'outils ont été retrouvés au fond de la rivière.

Intervenants
durée de la vidéo: 04 min 22
F2 Fouilles archéologiques sur le Doubs


Fragiles vestiges et techniques de conservation

Alors que les fouilles vont bon train, les archéologues remontent beaucoup d'objets : Chaudron, poteries, outils... tous ces objets ont besoin de passer dans les mains d'experts de la conservation, dans les laboratoires spécialisés, pour stabiliser les objets exposés à l'oxygène de l'air.
Une fois stabilisés, ces objets peuvent être étudiés sous toutes les coutures.

Intervenants:
durée de la vidéo: 04 min 38
F3 Fouilles archéologiques sur le Doubs

Des fouilles qui ne seraient rien sans le travail de consignation

Les archéologues doivent aussi consigner tous les vestiges retrouvés durant un mois de fouilles. Le site a donné beaucoup de renseignements sur la façon dont les meuniers travaillaient, mais les objets retrouvés ne sont rien sans leur contexte.
Pour cela, les archéologues doivent indexer, répertorier et consigner tous les renseignements afférents aux objets : description détaillée, localisation... 

Intervenantes :
durée de la vidéo: 03 min 29
F4 Fouilles archéologiques sur le Doubs




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le feuilleton archéologie histoire