Alstom enregistre une première commande pour le métro du Grand Paris

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Alstom a été désigné pour fournir le matériel roulant de trois lignes du futur métro du Grand Paris, un contrat susceptible d'atteindre 1,3 milliard d'euros. 

Par AFP

Le constructeur Alstom a été officiellement désigné pour fournir le matériel roulant de trois lignes du futur métro du Grand Paris, un contrat susceptible d'atteindre 1,3 milliard d'euros dont 280 millions pour la première tranche, ont annoncé les parties prenantes jeudi 20 septembre 2018.

La Société du Grand Paris (SGP) a concrètement passé commande à Alstom après avoir reçu en juillet le feu vert d'Ile-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité régionale des transports qui finance l'opération, pour l'achat de 53 rames, pour 680 millions d'euros.
 
© Alstom Design & Styling
© Alstom Design & Styling
  
La première tranche ferme porte sur 25 rames de six voitures chacune, "pour un montant de plus de 280 millions d'euros", selon un communiqué commun. Ces rames sont destinées à la future ligne 15, dont le premier tronçon doit ouvrir en 2024 au sud de Paris, entre Porte-de-Sèvres et Noisy-Champs.

Le contrat pourrait porter au total sur 183 rames pour un montant total de 1,3 milliard d'euros. Le choix d'Alstom avait été annoncé début mai. Le marché concerne le design, la conception, la fabrication et la mise en service du nouveau matériel roulant.

Le site Alstom d’Ornans (Doubs) réalisera la conception et l’assemblage des 400 moteurs de la tranche ferme, entre 2020 et 2022. Celui du Creusot (Saône-et-Loire) réalisera la conception et la fabrication des 300 bogies qui équiperont les 150 voitures de la tranche ferme. Ces bogies fabriqués entre 2020 et 2022 permettront aux nouvelles rames de circuler jusqu’à 110 km/h.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus