Cet article date de plus de 5 ans

Les disparues de Saône-et-Loire : retour sur l'affaire Christelle Maillery

Suite de notre rendez-vous judiciaire du lundi que nous consacrons aux meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire et à l'association Christelle. Deuxième épisode ce lundi 11 janvier avec l'affaire Christelle Maillery.

L'affaire Christelle Maillery


Cette affaire remonte au mois de décembre 1986. Christelle Maillery est tuée de 33 coups de couteau dans la cave d'un immeuble au Creusot en Saône-et-Loire. Ce meurtre, resté non-élucidé pendant près de 30 ans, fait partie des affaires dites des disparues de Saône-et-Loire. Une affaire qui a connu plusieurs rebondissements ces derniers mois, notamment lors du procès en juin dernier de son meurtrier présumé...

France 3 Bourgogne vous propose de revenir ce soir sur l'histoire dramatique de Christelle Maillery, cette adolescente de 16 ans, violemment assassinée et de sa famille qui n'a jamais perdu espoir, de connaître la vérité...

Le procès Maillery devrait se tenir en appel au mois de juin à Dijon.

Voir le dossier justice sur l'affaire Christelle Maillery avec Marie Pichon (Maman de Christelle Maillery), Toussaint Poggiale (Enquêteur de la PJ de Dijon en 1986), Corinne Herrmann (Avocate de Marie Pichon), Michel Grebot (Avocat de Jean-Pierre Mura), Pascale Maillery (Soeur de Christelle).
durée de la vidéo: 06 min 56
Dossier Justice : l'affaire Christelle Maillery


Qu'est-ce que l'association Christelle ?


En Saône-et-Loire, les familles de huit jeunes femmes assassinées entre 1986 et 1999 restent encore sans réponse. Au sein de l’association Christelle, elles se battent pour faire avancer les dossiers et retrouver les coupables. Ces meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire, sont plus communément appelés, les disparues de l'A6.

Tout commence, en 1997, peu après le meurtre de Christelle Blétry, sa famille fonde l’association éponyme Christelle. L’objectif est de maintenir le dossier ouvert et de retrouver un jour celui qui a pris la vie de la jeune femme de 20 ans, un soir de décembre. Dès la création de l’association, d’autres familles de jeunes femmes assassinées en Saône-et-Loire se joignent au combat judiciaire. Corinne Herrmann et Didier Seban, deux avocats parisiens, sont engagés pour relancer les procédures.

Le dossier justice du lundi sur France 3 Bourgogne


C'est le combat de ces familles, leurs histoires, en quête de justice et de vérité, que nous allons vous raconté tous les lundis dans ce nouveau rendez-vous dans le journal de France 3 Bourgogne à 19h avec Pauline Ringebach et Christophe Gaillard, et un montage de Rachel Nectoux.

Voici le programme de diffusion :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
les disparues de saône-et-loire faits divers disparition justice société