• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dans l'Yonne, une panne électrique perturbe fortement le trafic SNCF des lignes TGV Sud-Est et Rhin-Rhône

La gare de Lyon, à Paris (image d'illustration) / © CHRISTOPHE SIMON / AFP
La gare de Lyon, à Paris (image d'illustration) / © CHRISTOPHE SIMON / AFP

C’est la galère pour des centaines de passagers de la SNCF coincés dans des trains qui traversent la Bourgogne ce lundi 18 février 2019. Une panne d’alimentation électrique, survenue à Pasilly (Yonne) perturbe le trafic en Bourgogne, mais aussi sur la ligne Rhin-Rhône (Dijon-Mulhouse).

Par B.L. et V.P

A partir de 7h ce lundi matin, aucun train ne circulait au nord de la ligne TGV Sud-Est. Un phénomène dû à une panne de caténaire électrique survenue entre Tonnerre et Pasilly (Yonne), juste avant la bifurcation de cette ligne vers la desserte de Montbard et Dijon (Côte-d'Or).

"Une panne d’alimentation électrique perturbe le trafic à Pasilly, dans l'Yonne. Nos équipes sont mobilisées pour procéder aux réparations et permettre un retour à la normale le plus rapide possible", indiquait la SNCF. Le retard est estimé entre 3 et 4 heures, voire plus dans certains cas.
 


Ce problème a eu d’importantes répercussions sur le trafic des trains qui traversent la Bourgogne. C’est le cas, par exemple, du TGV Paris-Dijon-Mulhouse qui est parti à 6h49 de Paris-Gare de Lyon.

Une de nos équipes était à bord de ce train. Elle a recueilli le témoignage de passagers dont la journée a été très perturbée par cet incident.

 


Les trains empruntent un autre itinéraire, moins rapide, entre Paris et Lyon (sens Paris/province) et entre Mâcon et Paris (sens province/Paris), "afin de contourner la zone de l'incident", précise la SNCF. La direction régionale, qui insiste sur la complexité de la panne, indique qu'"une voie pourrait être à nouveau remise en service d'ici midi, une autre peut-être aux alentours de 16 heures".

En fin d'après-midi, la situation n'était toujours pas revenue à la normale. Des trains accusaient encore plusieurs heures de retard. Certains ont même été carrément supprimés.

 

En début de soirée, les retards étaient toujours d'actualité.
 



 

Jusqu'à 1h15 de retard en Franche-Comté

Les perturbations concernent "tout l'axe Sud-Est, donc les TGV dans les deux sens depuis ou vers Lyon, Marseille, Nice, Montpellier, Perpignan, la Suisse...", indique la SNCF.


La ligne Rhin-Rhône, reliant Dijon à Mulhouse par Besançon TGV et Belfort TGV, est elle aussi touchée par la panne. On compte des retards allant jusqu'à 1h15, en raison des trains circulant à vitesse réduite sur la portion Dijon-Paris.

 

Votre TGV INOUI ou Intercités a eu plus de 30 minutes de retard¹ ?

Votre TGV INOUI ou Intercités a eu plus de 30 minutes de retard ? Découvrez nos garanties et faites votre demande de compensation en ligne ou par courrier.



Comment se faire rembourser ou annuler son voyage ? 


Votre TGV Inouï ou Intercités a eu plus de 30 minutes de retard ? 
Bénéficiez de la garantie G30 et demandez votre compensation en ligne ou par courrier, rappelle la SNCF.


Si vous décidez de renoncer ou de reporter votre voyage, vous pouvez le faire sans frais, en ligne pour les e-billets (sur http://ouisncf.com  ou auprès de votre agence en ligne agréée SNCF) et en gare, au guichet ou sur les bornes libre-service.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus