• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte-d'Or : un TGV percute un troupeau de vaches, trois heures de retard pour les passagers

Le nez du train a été endommagé. / © Marianne Cazaux / France 3 Bourgogne
Le nez du train a été endommagé. / © Marianne Cazaux / France 3 Bourgogne

Un TGV a percuté un troupeau de vaches en Côte-d'Or lundi 31 décembre 2018. Les voyageurs sont finalement arrivés à Paris avec trois heures de retard.

Par M. F. avec Marianne Cazaux

Drôle de soirée de réveillon pour plusieurs centaines de voyageurs. Un TGV parti de Mulhouse lundi 31 décembre 2018 à 17h45 devait arriver à 20h35 à Paris Gare de Lyon, après des arrêts à Belfort, Besançon et Dijon. Mais ce train n'a pas pu rejoindre la capitale comme prévu.

Vers 19h30, le TGV a percuté un troupeau de vaches un peu avant Venarey-les-Laumes, en Côte-d'Or. Le nez du TGV a été endommagé de manière importante, impossible d'aller plus loin. 

Après s’être arrêté quelques minutes, le train a continué son trajet au ralenti jusqu’à la gare des Laumes - Alésia, où les 250 à 300 voyageurs présents à bord sont descendus.

Il leur a fallu attendre plus de deux heures avant de monter dans un autre TGV à destination de Paris. Pour faire passer le temps, des voyageurs ont improvisé une chorale sur le quai.

"Par mesure de précaution les circulations ont été temporairement interrompues afin de vérifier la présence d'autres animaux sur les voies. La gendarmerie est intervenue afin de procéder au constat et identifier le propriétaire des animaux", a précisé la SNCF. Trois animaux sont morts dans l'accident, dont une vache grièvement blessée qui a dû être euthanasiée par un vétérinaire, selon l'entreprise. Aucun occupant du train n'a été blessé.

Les voyageurs sont finalement arrivés à Paris à 23h30, avec trois heures de retard. D'autres trains ont été également perturbés par la collision et ses conséquences sur le trafic. "Tous les voyageurs ont pu être pris en charge en cette soirée de réveillon", a ajouté l'opérateur ferroviaire.
 
Chorale sur le quai de la gare des Laumes - Alésia
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Sur le même sujet

Démission de Michel Rotger

Les + Lus