Commerce : à Mâcon, les clients affluent pour l'ouverture de l'enseigne de "soft-discount" Normal

L'enseigne Normal, qui vend notamment des produits d'hygiène, d'entretien ou des cosmétiques à bas prix, ouvrait vendredi 27 octobre une boutique au centre-ville de Mâcon. Les clients ont répondu présent dans ce commerce où les articles sont proposés en grande quantité.

Il y avait la queue ce vendredi 27 octobre pour l'ouverture du magasin Normal à Mâcon, en Saône-et-Loire.

L'enseigne, qui se qualifie de "soft-discounter" est notamment spécialisée dans la vente de produits d'hygiène, d'entretien ou dans les cosmétiques à bas prix. Elle a installé une surface de 534 m2 en plein centre-ville, place aux Herbes. La marque a pour l'occasion embauché sept salariés en équivalent temps plein et un autre en temps partiel.

"Je pense que le centre-ville en avait besoin, il était en déperdition", estime cette cliente venue dès le premier jour. Il y en a pour toutes les bourses, à voir si la qualité des produits suit".

"Ce sont des produits qui coûtent super chers, donc cela fait plaisir de les voir avec des réductions, détaille Léna Brucci, elle aussi acheteuse. Étant étudiante, je fais très attention à mon budget".

Pour expliquer la stratégie de la marque, son directeur France, Sébastien Chirouze, précise : "Nous ne sommes pas des destockeurs. On achète nos produits dans l'ensemble de l'Union européenne, là où cela est le moins cher. Nous ne faisons également pas de publicité".  

Des prix aussi permis par la quantité de produits proposés. On en trouve 6 000 à 7 000 au sein de la boutique. À la caisse, 20 minutes plus tard, Léna Brucci en a fait l'expérience. "J’ai craqué pour un peu plus que prévu, mais je me suis fait plaisir. On se laisse tenter facilement, explique-t-elle. J’ai pris surtout des produits pour la maison, pour faire de la cuisine. Et pour les petits plaisirs, un peu de cosmétiques". 

"L'affluence est en train de changer en centre-ville"

Une ouverture qui est aussi une "très bonne nouvelle" pour le maire de la commune, Jean-Patrick Courtois. “Cela complète l’arrivée de la Fnac il y a quelques jours, exprime-t-il. Cela s’inscrit dans l’opération Coeur de ville cœur de vie. Ce sont des éléments moteurs pour le développement économique [...] L’affluence est en train de changer dans le centre-ville". L'opération, prévue entre 2018 à 2023, prévoit notamment le soutien de l'activité commerciale en hypercentre, avec 2,8 millions d'euros d'investissement sur cinq ans spécialement dédiés, indique la municipalité sur son site

L'enseigne ouvrait ce vendredi son deuxième magasin en Bourgogne, après un autre à Auxerre en mai dernier, et deux autres en Franche-Comté. Il s'agit de sa 111 ème enseigne en France.