A la découverte du quotidien d'un commissaire-priseur

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.L.
Maître Jérôme Duvillard nous a permis de le suivre dans son quotidien, sur Mâcon et sa région
Maître Jérôme Duvillard nous a permis de le suivre dans son quotidien, sur Mâcon et sa région © FTV

Notre feuilleton nous permet de découvrir le quotidien d'un commissaire-priseur; maître Jérôme Duvillard exerce à Mâcon, il y possède une étude et une salle des ventes. Mais son activité ne se résume pas simplement à la vente des objets...

Les commissaires-priseurs sont des gens très occupés ! Nous avons eu la chance de pouvoir suivre Maître Jérôme Duvillard sur plusieurs journées entre mi-février et mars 2014, et il a été difficile de s'insérer dans son agenda ! 

Leur profession peut se décomposer en deux missions principales :
La première, c'est d'estimer les trésors éventuels qui peuvent se trouver chez quelqu'un. En effet, un meuble de famille peut "circuler" parmi les membres de la famille, mais personne n'a forcément idée de sa valeur, le commissaire-priseur a la capacité d'estimer ce bien.
La seconde mission, c'est pouvoir vendre ce genre de bien au vrai prix, sans tenir compte de tendances ou de phénomènes de mode.

1er épisode : Le travail en amont d'une préparation d'une vente

Les commissaires-priseurs sont plus de 400 à exercer cette profession en France. Ils interviennent à travers beaucoup d'instants de notre vie quotidienne.
Ce 1er épisode nous montre le travail de préparation que nécessite chaque vente aux enchères, que ce soit pour une vente en salle des ventes, ou bien pour des ventes "sur site", lors de saisies ou de liquidations judiciaires. (François Latour, Jean-François Guilmard et Pascal Di Betta)
Intervenants : Alexandra Weidmann, Clerc de commissaire-priseur à "Quai des enchères - Mâcon" - Maître Jérôme Duvillard, Commissaire-priseur "Quai des Enchères - Mâcon" - Thierry Lemoine, Prestataire logistique
durée de la vidéo: 03 min 52
Commissaire-priseur : la préparation d'une vente aux enchères


2ème épisode : Une vente aux enchères d'une liquidation judiciaire

Le feuilleton autour de l'activité d'un commissaire-priseur se poursuit. Nous avions lors de l'épisode précédent assisté à la préparation d'une vente particulière. L'épisode de ce soir nous emmène au coeur d'une vente aux enchères importante : la vente concerne la liquidation judiciaire d'une entreprise de BTP à Mâcon, et les acheteurs sont venus nombreux. (François Latour, Jean-François Guilmard et Yohann Danjou)
Intervenants​ : Stéphanie Landais, Assistante à l'étude "Quai des Enchéres - Mâcon" - Thierry Lemoine, Prestataire logistique - Jean-Christophe Delaigue, Gérant de sociétés - Yacine Talas, Courtier automobiles - Pierre Billotet, Récupérateur de métaux
durée de la vidéo: 03 min 35
Feuilleton commissaire-priseur : Une vente aux enchères judiciaire

3ème épisode : La Salle des ventes, ses acheteurs et ses objets

Direction la sallle des ventes de Mâcon : nous allons à la rencontre des acheteurs et de leur fascination pour les objets. (François Latour et Anne Ployart)
Intervenants : Alexandra Weidmann, Clerc de commissaire-priseur "Quai des Enchères - Mâcon"
durée de la vidéo: 04 min 14
Feuilleton commissaire-priseur : la salle des ventes, les acheteurs, les objets

4ème épisode : Le rôle du commissaire-priseur lors de successions

Suite et fin de notre feuilleton autour de la vie d'un commissaire-priseur. Nous l'avons suivi à travers une de ses journées. Cet épisode nous apprend quel est le rôle d'un commissaire-priseur dans le cadre d'une succession, et de son travail avec les notaires.
(François Latour - Jean-François Guilmard  - Maxime Pilorge)
durée de la vidéo: 04 min 20
Feuilleton commissaire-priseur : Les estimations lors de successions


Quelques éléments sur le métier de commissaire-priseur 

Comment devient-on commissaire-priseur ?
Pour pouvoir avoir cette capacité, la formation des commissaires-priseurs est très poussée
Il faut passer une licence de droit, et une licence en histoire de l'art.
L'école dure deux ans, il y a un concours à l'entrée et un concours à la sortie, et le jury très sélectif : Sur 300 inscrits, 20 ont été retenus.

Leur statut est particulier ...?
Alors oui en effet, il y a deux types de commissaires priseurs : ceux qui sont habilités à opérer des ventes volontaires, c'est-à-dire vendre les objets des particuliers, du mobilier, des oeuvres d'art.
Et il existe les commissaires-priseurs judiciaires, qui eux sont des officiers ministériels, et qui dépendent de la Cour d'Appel :
Elle est à Dijon, et ils répondent aux demandes des tribunaux de Grande Instance et de Commerce et ici dans la cas présent, ceux de Mâcon.
Mais la compétence du commissaire-priseur est nationale voire internationale.
Ces derniers sont un peu de plus 400 en France, et si on ajoute, les commissaires-priseurs uniquement "volontaires" on arrive à environ 700.

Quel est le rôle de l'équipe entourant le commissaire-priseur ?
Alors comme c'est quelqu'un de très occupé, il a une équipe de 4 salariés permanents à l'étude :
deux clers de commissaires priseurs : l'un spécialisé dans le judiciaire, et l'autre dans le volontaire
deux assistantes : elles aussurent le suivi et la préparation des ventes, et toute la gestion administrative de l'étude.
Et pour l'organisation des ventes et toute la logistique, il fait appel à un prestataire logistique.

Qui sont les clients d'une salle des ventes ?
En fait, il y a une bonne majorité de clients qui sont des habitués des salle des ventes, des gens dont c'est une sorte de hobby, et il y a aussi évidemment des collectionneurs.
Mais les salles des ventes sont trop peu fréquentées ! C'est dommage, car en s'échappant des circuits de consommation habituels, on peut par exemple s'équiper en électroménager ou se meubler à faible coût.
Des objets neufs se retrouvent parfois en salle des ventes, ce n'est pas que du matériel ancien...
Il faut pousser la porte d'une salle des ventes, les gens y sont très accueillants, et on peut y faire des affaires !

Quelques liens

Le site de la Chambre Nationale des Commissaires-Priseurs Judiciaires : http://commissaires-priseurs.com/la-profession-cncpj/
Les ventes des commissaires-priseurs sont toutes regroupées sur le site www.interencheres.fr


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.