• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mâcon : le pavillon du Bhoutan a été acheté par le créateur de chaussures Christian Louboutin

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Construit pour l’Exposition universelle d’Hanovre en 2000, le pavillon du Bhoutan a été acheté la même année par le conseil général de Saône-et-Loire pour en faire un point d'attraction touristique. N'ayant jamais été remonté, il a été mis aux enchères vendredi 29 mars 2019 à Mâcon.

Par Caroline Jouret

En Saône-et-Loire, le bouddhisme fait partie du paysage


Qui ne connaît pas le temple des mille Bhouddas à La Boulaye en Saône-et-Loire? En passant par la route départementale 994,  il est toujours surprenant pour ceux qui ne l'ont jamais vu, de voir se dessiner, au loin dans la campagne environnante, les toits en pagode de ce haut lieu du bouddhisme en France. Un centre d'études et de méditation qui existe depuis les années 1970.

De style bhoutanais, l'édifice rappelle étrangement les temples himalayens. En Saône-et-Loire, le bouddhisme fait partie du paysage. C'est ce qui explique le vif intérêt manifesté par le conseil général de ce département pour le pavillon du Bouthan qui a fait sensation à Hanovre lors de l'exposition universelle de l'année 2000
  

Un puzzle géant de 17 000 pièces rangées dans 17 containers


Ce pavillon de 300 mètres carrés concentrait le savoir-faire des meilleurs artisans du Bouthan. Le département de Saône-et-Loire s'en est rendu acquéreur pour la somme de 228 000 euros. L'objectif était d'en faire un nouveau point fort dans l'éventail des sites touristiques.

Mais pour diverses raisons, politiques, administratives, financières, le pavillon du Bouthan n'a jamais revu la lumière. Depuis 18 ans, il attend d'être remonté, ce qui a bien failli arriver tout de même lorsqu'en 2009, il a été cédé pour 1 euro symbolique au village de La Boulaye.  

Le pavillon aurait pu venir s'ajouter au Temple des 1000 Bouddhas. L'association Himalaya Bourgogne portait ce projet qui n'a finalement jamais vu le jour. Le coût du remontage dépassait le moyens de la petite commune. Un puzzle géant de 17 000 pièces bien rangées dans 17 containers. 

Un nouvel épisode commence, à moins que ce ne soit la fin de l'histoire, avec la vente aux enchères du Pavillon du Bhoutan, vendredi 29 mars 2019 à Mâcon
(lien vers le lot mis en vente)
Le pavillon a été adjugé 188 000 euros à Christian Louboutin, créateur de chaussures et de sacs à main de luxe.

 


Reportage de Maxime Bayce, Anthony Borlot et Chantal Gavignet avec :
-Jérôme Duvillard, commissaire-priseur
-Armand Dufour, maire de La Boulaye (SE)
-Hervé Reynaud, conseiller départemental délégué à la culture et au patrimoine

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus