Paris 2024 : la Mâconnaise Sandrine Martinet prête à participer à ses sixièmes Jeux paralympiques

L'athlète de para-judo Sandrine Martinet veut être présente à Paris 2024. "J'ai toujours l'envie de décrocher une médaille", a confié la Mâconnaise ce mercredi sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté.

Sandrine Martinet est prête à y retourner. La judokate installée à Mâcon (Saône-et-Loire) a obtenu une médaille d'argent aux derniers Jeux paralympiques de Tokyo. Un échec tout relatif. Mais cette athlète insatiable, aujourd'hui âgée de 38 ans, n'a pas envie de terminer sa carrière de cette manière.

La porte-drapeau de la délégation française aux Paralympiques de Tokyo s'est confiée sur son avenir dans l'émission Vous êtes formidables sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 13 octobre.

"J'ai toujours l'envie de décrocher une médaille"

"Avant les jeux de Tokyo, je voulais vraiment arrêter parce que je n'en pouvais plus, a-t-elle indiqué. Maintenant qu'ils sont passés et que Paris 2024 devient concret, je vois les opportunités que j'ai. J'ai toujours l'envie de décrocher une médaille." 

"Je vais vraiment essayer de me créer un projet qui soit compatible avec ma vie de famille, avec mon âge, et qui soit dans la performance. C'est le plus important pour nous en tant qu'athlètes", a-t-elle ajouté.

Si j'arrive à créer un projet avec ces trois objectifs, je serai sur les tatamis en 2024.

Sandrine Martinet

Sandrine Martinet n'a manqué aucune olympiade depuis 2004. Elle a obtenu l'argent à Athènes en 2004, à Pékin en 2008 et à Tokyo en 2021. À Londres, en 2012, elle a échoué en demi-finale après s'être brisée la malléole. À Rio, en 2016, elle a décroché l'or olympique en s'imposant en finale face à l'Allemande Ramona Brussig.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport handisport handicap société