Manifestation d'ampleur à Fleurville pour la construction d'un nouveau pont entre l'Ain et la Saône-et-Loire

Ils étaient plus de mille ce dimanche 14 novembre 2021 à Fleurville (Saône-et-Loire) pour soutenir la création d'un nouveau pont "jacques-Chirac" entre l'Ain et la Saône-et-Loire. Des travaux urgents selon eux, bloqués le 21 octobre 2021 par une décision du tribunal administratif de Lyon.

C'est l'union sacrée entre les présidents des conseils départementaux de Saône-et-Loire et de l'Ain : Alain Accary et Jean Deguerry, main dans la main pour que le lien entre leurs deux territoires se rompent pas. Ils ont manifesté avec un millier de personnes ce dimanche 14 novembre 2021 pour défendre la construction d'un nouveau pont entre Fleurville et Pont-de-Vaux, baptisé "Jacques-Chirac".

Selon Alain Accary, le temps presse : 

 

Il y a urgence. Ce pont est surveillé 24H/24. 

Alain Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire

Les élus et les habitants gardent en tête l'effondrement du pont de Gênes en Italie qui avait fait 48 morts en 2018. Au moindre doute sur sa dangerosité, le pont sera fermé à la circulation; une décision qui aura des conséquences fâcheuses sur la vie quotidienne et l'environnement.

Si ce pont ferme un jour, ce que je ne souhaite pas, et bien il faudra que les véhicules légers fassent un détour de 40km en amont, de 40km en aval. Venez m'expliquer comment la couche d'ozone va être supportée.

Jean Deguerry, président du conseil départemental de l'Ain

 

L'argument écologique n'est pas anodin car le projet, lancé en 2016, a été suspendu une décision du tribunal administratif de Lyon le 21 octobre 2021 pour des motifs de préservation de l'environnement.

 

 

L'association Bien vivre à Replonges a déposé un recours pour protéger une partie de l'ouvrage historique, vieux de 122 ans, et les espèces protégées de chauve-souris qui y vivent. Le tribunal devrait se prononcer sur le fond du dossier au premier trimestre 2022 mais les habitants n'ont pas envie d'attendre des mois si de nouvelles expertises sont ordonnées.

La circulation alternée est assez longue. Aux heures de retour du travail, c'est assez bouché.

un riverain du pont entre Fleurville et Pont-de-Vaux

Les collectivités des Département de l'Ain et de la Saône-et-Loire ont annoncé s'être pourvu en cassation. 

Intervenants :

Un reportage de Alexandre Baudrand, Anthony Borlot, Léa Breuil, Marie Redortier et Patrick Jouannin

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie