Meurtre à Autun : l'arme du crime retrouvée, le fils de la victime suspecté.

Après la découverte mercredi du corps d'une femme de 51 ans poignardée à son domicile du quartier de Saint-Pantaléon, à Autun, la garde à vue du fils de la victime est prolongée jusqu'au vendredi 23 décembre 2016. L'arme du crime a été retrouvée dans la maison.

L'enquête avance rapidement dans l'affaire du meurtre d'une femme de 51 ans mercredi 21 décembre à Autun.
Au lendemain du décès, l'arme du crime a été retrouvée au domicile de la victime, indique le procureur de la République de Chalon-sur-Saône à France 3 Bourgogne.
Il s'agit d'un couteau qui a été découvert dans la cheminée de la maison, alors qu'il était en train de brûler.

Dans le même temps, l'autopsie du corps de la victime confirme qu'il y a eu deux coups : le premier porté dans le dos et le second, mortel, dans le cou.

Le procureur de la République, Damien Savarzeix, indique, par ailleurs, que la garde à vue du fils de la victime a été prolongée une deuxième fois.
Le jeune homme, qui a lui-même découvert le corps de sa mère et alerté les secours, nie les faits ... mais il tient des propos incohérents, selon le procureur.
Il pourrait être présenté à un juge d'instruction demain vendredi 23 décembre, en fin de matinée. 

Le jour même de la macabre découverte, les enquêteurs de la brigade de recherche d'Autun et de la section de recherche de Dijon n'ont trouvé aucune trace d'effraction sur les portes ni sur les fenêtres. Aidés par les sapeurs-pompiers, ils ont également vérifié qu'il n'y avait pas eu d'intrusion par le toit de la maison. Là encore, aucune trace d'effraction.