Saône-et-Loire : la 11e campagne de dépistage de la rétinopathie diabétique va débuter

Du 29 avril au 24 juin 2015, une campagne de dépistage itinérante de la rétinopathie diabétique est organisée en Saône-et-Loire. Elle s’adresse à tous les diabétiques n’ayant pas consulté un ophtalmologiste depuis au moins deux ans.

Le fourgon de dépistage s'arrêtera dans 10 communes de Saône-et-Loire.
Le fourgon de dépistage s'arrêtera dans 10 communes de Saône-et-Loire. © URPS Médecins Libéraux Bourgogne
Chaque année, la rétinopathie diabétique est responsable de 1 000 nouveaux cas de cécité en France. Une personne atteinte de diabète doit effectuer des examens ophtalmologiques régulièrement pour être dépistée à temps.

En Bourgogne, région victime d’une désertification médicale avec seulement 103 ophtalmologistes - soit près de 16 000 patients pour un seul ophtalmologiste, une campagne de dépistage itinérante est organisée du 29 avril au 24 juin afin de prévenir les cas de cécité.

##fr3r_https_disabled##

Cette campagne a lieu tous les ans depuis 2004 et est organisée par l’union régionale des professionnels de santé (URPS) Médecins Libéraux de Bourgogne, le CHU de Dijon, la Fédération des Associations de Diabétiques en Bourgogne (FADB), l’agence régionale de Bourgogne (ARS) et par des organismes de santé.


Comment se déroule le dépistage ?


Le dépistage est indolore et consiste en une prise de clichés du fond de l’œil et de la tension oculaire. Les résultats sont ensuite analysés au CHU de Dijon. En cas de problème, le patient est redirigé vers l’ophtalmologiste le plus proche pour un suivi et éventuellement un traitement.

Depuis sa création, 18% des patients s'étant présentés au dépistage itinérant étaient porteurs de la maladie sans le savoir : la rétinopathie diabétique est asymptomatique. Elle peut concerner tous les diabétiques, de type 1 ou 2, avec ou sans insuline. L’examen de fond de l’œil permet de réduire par 10 le risque de cécité.

Les consultations sont gratuites, sans rendez-vous et se dérouleront de 9h30 à 13h et de 14h30 à 18h dans 10 communes de Saône-et-Loire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé