Cet article date de plus de 5 ans

Saône-et-Loire : la charolaise Déesse décrochera-t-elle une nouvelle médaille au Salon de l’agriculture ?

A quelques jours du départ pour le Salon de l'agriculture 2016 à Paris, la famille Vincent multiplie les séances de soins pour préparer ses bovins. Déesse, une vache charolaise qui a déjà reçu plusieurs prix, est particulièrement bichonnée.
Serge Vincent et Déesse, sa charolaise star
Serge Vincent et Déesse, sa charolaise star

Déesse, 1 200 kilos sur la balance, est une habituée des concours

Cette charolaise de 8 ans a déjà été distinguée au Concours général : elle a été trois fois deuxième entre 2011 et 2013, avant de décrocher la première place en 2015.

A l’approche du Salon de l’agriculture, les séances de toilettage se font quotidiennes.
Au programme : ponçage des cornes et douche avec "un mélange de lessive, Paic citron et shampoing". On ajoute une bonne dose d’huile de coude : "il faut bien frotter car c’est souvent sale sous les poils.

Serge Vincent et ses charolais avant le départ pour le Salon de l'agriculture 2016 à Paris
Serge Vincent et ses charolais avant le départ pour le Salon de l'agriculture 2016 à Paris


"On ne prend pas la grosse tête"

Son maître Serge Vincent ne compte pas ses heures pour que Déesse soit la plus belle possible. "C’est une vache comme on n’en a qu’une dans sa carrière. C’est interdit de la vendre", dit-il.

Déesse fait partie de la famille et ses photos figurent dans l’album des Vincent. Mais, "on ne prend pas la grosse tête", précise l’éleveur qui réside à Oudry. "On reste tel quel. C’est la reconnaissance d’un travail familial depuis des générations."

durée de la vidéo: 01 min 24
Saône-et-Loire : la vache charolaise Déesse se prépare pour le Salon de l’agriculture 2016
La race charolaise
La race charolaise s'est développée dans le Charolais-Brionnais, au coeur de la Saône-et-Loire, à partir du 18e siècle. Elle est aujourd'hui présente dans plus de 70 pays dans le monde grâce à sa grande capacité d'adaptation.

Les bovins charolais sont réputés pour leur exceptionnelle qualité alimentaire. Ces animaux robustes sont reconnaissables à leur robe blanche ou crème, sans tache. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie