Saône-et-Loire : la jeune fille de 14 ans retrouvée 3 jours après sa disparition

Elle avait disparu le mardi 24 décembre dans le secteur de Chalon-sur-Saône. Ce vendredi 27 décembre, le département de Saône-et-Loire a lancé un appel à témoin pour la retrouver. La jeune fille de 14 ans s'est finalement présentée à la gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône vers 13h.

Illustration.
Illustration. © NZ / France 3 Bourgogne
Marie Rochet, 14 ans, s'est présentée vers 13h ce vendredi 27 décembre à la gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône. Elle est en bonne santé. Un heureux dénouement trois jours après sa disparition. Une information confirmée par sa tante sur les réseaux sociaux.
 

La jeune fille était recherchée depuis le 25 décembre 2019 et un signalement effectué par ses parents à la police. Le mardi 24 décembre, à la mi-journée, la jeune fille avait disparu dans le secteur de Chalon-sur-Sâone

Ce vendredi, la mobilisation avait redoublé d'ampleur avec l'appel à témoin lancé par le département de Saône-et-Loire, après trois jours sans nouvelles.
 
Le département de Saône-et-Loire s'est félicité sur Facebook de l'annonce de la réapparition de la jeune fille disparue.
Le département de Saône-et-Loire s'est félicité sur Facebook de l'annonce de la réapparition de la jeune fille disparue. © Conseil départemental de Saône-et-Loire


Un train en direction de Mâcon

La jeune fille est placée en foyer et relève de l'aide sociale à l'enfance. Elle était partie sans téléphone portable pour la joindre. Mais rapidement, des traces de la jeune fille ont été découvertes, grâce aux images de vidéo-surveillance. Celles-ci la montrent prenant un train en direction de Mâcon, une ville où elle aurait des connaissances.

Les premières vérifications sur place ne permettent pas de la retrouver. Mais l'écho donné à sa disparition a semble-t-il poussé l'adolescente à se manifester. Ce vendredi vers 13h, c'est donc elle qui est sortie de son silence en se présentant à la gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône.

Elle est en bonne santé et doit être entendue par les militaires. Selon les premiers éléments, elle avait quitté son foyer pour passer quelques jours avec son petit-copain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter