Saône-et-Loire : deux complexes de cinéma vont voir le jour à Digoin et Paray

L’Empire Cinéma à Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire
L’Empire Cinéma à Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire

Le Charolais-Brionnais élargit son offre de cinémas. Deux complexes vont voir le jour d'ici fin 2018, l'un à Digoin, l'autre à Paray-le-Monial, soit à 10 km de distance.

Par B.L.

A Digoin, l'idée mûrissait depuis 2009 et à Paray-le-Monial depuis 2 ans seulement.

Quel est le projet de Digoin ?

A Digoin, le cinéma Le Majestic a enregistré 30 000 entrées en 2016. Pour son gérant Régis Faure, cette salle ne répond plus à la demande actuelle. Il faudrait faire d’importants travaux, notamment pour améliorer le confort, changer le format de l’écran et surtout pour répondre aux nouvelles normes de sécurité.

D’où, le projet de créer un nouveau complexe cinématographique dans la périphérie de Digoin sur la zone industrielle Ligerval, à côté de l’Intermarché. Les plans prévoient trois salles, dont une dédiée au cinéma d’art et d’essai. Cette offre de 400 fauteuils se chiffre à 1,8 million d'euros. Ce projet sera aidé à hauteur de 350 000 euros par la communauté de communes du Grand Charolais.

Le cinéma Le Majestic à Digoin, en Saône-et-Loire
Le cinéma Le Majestic à Digoin, en Saône-et-Loire

Que prévoit Paray-le-Monial ?

La ville voisine de Paray-le-Monial va aussi lancer la construction d’un complexe de cinémas fin 2018. L’actuel cinéma L'Empire, situé au centre-ville, dispose de deux salles. Mais son responsable souhaite ne plus se cantonner aux projections. Il veut pouvoir organiser   des débats, des goûters pour enfants, des animations…

Le projet prévoit 4 salles situées près de l’hippodrome de Paray-le-Monial, pour un budget qui avoisine les 3 millions d’euros.
La communauté de communes du Grand Charolais propose également d’aider le projet de Paray à hauteur de 350 000 euros si une synergie se fait entre les deux complexes.

Ces deux projets ne sont pas en contradiction, estime Jean-Marc Nesme, le maire de Paray-le-Monial. « L’offre culturelle, notamment au travers du cinéma, est très importante pour stabiliser la population », dit-il « et pour accueillir une nouvelle population c'est impératif. »

A noter que la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) s’est prononcée en faveur de ces deux complexes. Elle souhaite que tous deux voient le jour, afin qu’un bassin de population ne soit pas favorisé par rapport à un autre.

Saône-et-Loire : Digoin et Paray-le-Monial misent sur le cinéma
Les deux villes distantes d’une dizaine de kilomètres possèdent déjà des salles de cinéma, mais elles ne sont plus au goût du jour. Digoin et Paray-le-Monial vont donc construire chacune un complexe cinématographique pour garder leurs habitants. D'ici fin 2018, les nouvelles salles devraient sortir de terre en périphérie des deux communes.  - JT de 19h jeudi 2 mars 2017

Le reportage de Fanny Borius, Anthony Borlot, Romy Ho-A-Chuck et Philippe Sabatier

Intervenants :
-Régis Faure, gérant du cinéma de Digoin. Association Panacéa
-Jean-Marc Nesme, maire de Paray-le-Monial (LR)
-Franck Fourrier, responsable du cinéma de Paray-le-Monial

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus