Cet article date de plus de 4 ans

Charnay-lès-Mâcon : première opération de démontage d’un portique écotaxe

C’est un échec de politique publique. Trois ans après l’abandon de l’écotaxe, de nombreux portiques avaient été oubliés sur le bord de nos routes. Dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mars 2017, un premier portique a été retiré à Charnay-lès-Mâcon, en Saône-et-Loire.
C'est dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mars 2017 que le premier démontage d'un portique écotaxe a eu lieu
C'est dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mars 2017 que le premier démontage d'un portique écotaxe a eu lieu © BOUTILLET Damien
L’installation de ces portiques était l’une des conséquences de la taxe poids lourds, qui consistait à faire payer aux camions de plus de 3,5 tonnes l’usage du réseau routier français non soumis à des péages. Une politique écologique qui n’a pas tenu, puisqu’elle a été suspendue en octobre 2013, pour finalement être abandonné en 2014.

Dans une relative discrétion, la première opération de démontage d’un portique écotaxe a eu lieu en Saône-et-Loire.

« Je ne sais pas si c’est un symbole qui tombe, mais pour nous effectivement ce portique nous gênait pour la continuité de la mise en 2x deux voies de la RN79, c’est pour ça effectivement qu’il est retiré ce soir », précise Eric Parraud, chef du district du Val-de-Saône APRR

L’opération de démontage est rapide pour les ouvriers. Beaucoup d’entre eux avaient participé à l’installation des portiques et ne pensaient pas les démonter aussi vite. Une machinerie qui a pourtant un coût. Le portique est estimé entre 500.000 à 1 million d’euros, notamment à cause de l’électronique embarquée.

« Les boîtes en bas, nous avons des lasers. Nous avons des lecteurs de badges, qui sont un petit peu plus loin. Mais également des caméras lecteurs de plaques, des feux d’affectations, les deux armoires de commande de chaque côté de la poutre et l’armoire d’alimentation et de télécommunication », déclare Frédéric Grosnom, chef de projet chez APRR.

La préfecture ne communiquant pas sur le sujet, impossible donc de savoir quand sera le prochain démontage d’un portique.

durée de la vidéo: 01 min 38
Charnay-lès-Mâcon : première opération de démontage d’un portique écotaxe ©France 3 Bourgogne
Reportage : Damien BOUTILLET, Romy HO-A-CHUCK, Cécile FRÈREBEAU
Avec :
Éric Perraud, chef du district du Val-de-Saône APRR 
Pascal Poli, chef d'équipe Delta TP Services  
Frédéric Grosnom, chef de projet - APRR 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique économie écologie autoroute transports