replay

Transformer un café de campagne en cabaret : le pari fou d'une famille de passionnés

Dans la petite commune de Trivy, en Saône-et-Loire, se trouve un lieu pour le moins atypique : un cabaret ! Inauguré en 2019, le Moulin du Lac est tenu par la famille Nesme. En ouvrant un tel endroit, Baptiste et ses parents ont relevé un pari fou : celui de faire battre la campagne saônoise au rythme des revues de music-hall.

Le Moulin du Lac a déjà connu plusieurs vies. Profitant du passage de la ligne de chemin de fer, il s’agissait à l’origine d’un établissement de négoce en vin qui faisait également office de café. Le lieu a ensuite été transformé en restaurant.

D'un café de campagne à un cabaret

Aujourd’hui, l’affaire familiale s’est agrandie et propose des spectacles de cabaret. D’un café de campagne à un music-hall, comment s’est transformé le Moulin du Lac ?

Voilà plus de 150 ans que le Moulin du Lac se transmet de génération en génération. À chaque passage de relais, l’établissement fait peau neuve.
Baptiste Nesme qui représente la septième génération, s’est associé à ses parents pour ouvrir un cabaret. La vieille grange attenante au restaurant a été totalement transformée afin d’abriter une scène et une salle configurée pour accueillir des dîners spectacles.
En pleine campagne saônoise, il est donc désormais possible de déguster un repas tout en s’émerveillant devant les strass et paillettes qui brillent sous les feux des projecteurs.

Une belle histoire de famille

L’idée d’ouvrir un music-hall n’est pas venue à Baptiste par hasard. Avant de proposer à ses parents ce projet ambitieux, ce dernier a longtemps travaillé dans le monde du spectacle.
Après un passage à Lyon, une expérience à Disneyland Paris et un spectacle monté en itinérance dans la France entière, il décide de revenir aux sources pour créer ses propres revues de cabaret au Moulin du Lac.

Tout de suite partants, ses parents l’ont suivi dans l’aventure. Ceux que Baptiste considère comme des "piliers pour la réussite du projet" travaillent main dans la main avec leur fils pour offrir aux spectateurs une expérience unique.
Jean-Charles officie en cuisine et Agnès assure la régie technique pendant le spectacle, en plus de participer à l’écriture des revues.

Au début, c’est vrai qu’on nous a un peu pris pour des fous !

Baptiste Nesme

Mais une fois dépassés les a priori, les spectateurs repartent souvent conquis.

Aujourd’hui, avec une centaine de représentations sur l’année, on peut dire que le pari de la famille Nesme a été relevé. "On a un public assez fidèle qui revient chaque année". Des habitants du coin, à celles et ceux qui viennent de plus loin, le cabaret de Trivy ne manque pas en tout cas de susciter de la curiosité. Il donne aussi la possibilité de découvrir des spectacles festifs, promouvant tolérance et ouverture, en pleine région rurale. 

"Un cabaret en rase campagne", à découvrir dans La Tête à l’Endroit !

Texte de Léa Spegt.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité