Saône-et-Loire : Jérôme se prépare pour la finale du trophée des routiers

Jérôme Boulicaut, chauffeur poids lourd depuis 18 ans, est candidat cette année au trophée des routiers. / © France 3 Bourgogne
Jérôme Boulicaut, chauffeur poids lourd depuis 18 ans, est candidat cette année au trophée des routiers. / © France 3 Bourgogne

Nous avons rencontré un routier bourguignon qui se prépare activement pour les qualifications régionales du trophée des routiers en juin.

Par M. F.

À 36 ans, Jérôme Boulicaut est un pro du volant. Mais d'ici quelques jours il pourrait devenir l'un des as de sa profession. Il est en effet sélectionné pour participer au très disputé trophée des routiers.

"C'est un petit challenge en plus, confie-t-il. Ça fait bientôt 18 ans que je roule. C'est mon formateur qui m'a demandé et j'ai accepté de le faire. On verra bien la suite."

Entraînements pratiques et théoriques

Pour mettre la chance de son côté, Jérôme multiplie les entraînements à Châtenoy-le-Royal (Saône-et-Loire). Le tout se déroule sous l'œil aiguisé et les remarques de Fabien, le formateur de l'entreprise.

Saône-et-Loire : Jérôme se prépare pour la finale du trophée des routiers
Nous avons rencontré un routier bourguignon qui se prépare activement pour les qualifications régionales du trophée des routiers en juin. - France 3 Bourgogne - Damien Boutillet, Romy Ho-A-Chuck, Sophie Réthoré

Des épreuves pratiques sur piste et sur route sont au programme du concours, mais aussi toute une partie liée à la théorie. C'est celle là qui inquiète le plus le chauffeur.

"Ce n'est pas le code de la route en lui-même, c'est tout ce qui touche à la technicité des poids lourds", explique-t-il. Il va devoir réviser avant la finale régionale, le 26 juin dans le Doubs.

En attendant de concourir, Jérôme essaye de ne pas se mettre trop la pression, même si forcément lorsqu'il roule il fait encore plus attention.

Sur le même sujet

Projet de revenu de base dans la Nièvre.

Les + Lus