• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : quand les banques décident de fermer leurs agences dans les petites communes

Les agences situées dans les bourgs vont fermer, un coup dur pour le dynamisme économique / © FTV
Les agences situées dans les bourgs vont fermer, un coup dur pour le dynamisme économique / © FTV

De plus en plus d'organismes bancaires ferment leurs agences dans des petites communes. C'est le cas à Varennes-Saint-Sauveur et à Dompierre-les-Ormes en Saône-et-Loire. De telles fermetures sont inquiétantes pour le dynamisme pour ces communes.

Par François Latour

Fermeture début 2019
Varennes-Saint-Sauveur, commune de près de 1200 habitants.
Une agence bancaire implantée depuis presque 70 ans. Mais en janvier 2019, l'agence disparaitra, et avec elle, plus de guichet, plus de distributeur de billets de banque.
Il faudra faire 15 kilomètres pour retrouver l'automate le plus proche, un coup dur pour les personnes à mobilité réduite.

Petits commerces impactés
La conséquence non négligeable de la perte d'une agence bancaire de proximité : une nouvelle la contrainte pour les petits commerces de bourg.
En effet, pour les commerçants, le dépôt de chèques et d'espèces devra se faire à 15 km, et les clients seront plus réticents à s'arrêter dans les commerces, s'il n'y a plus de distributeur.

Décision économique du groupe bancaire
La Direction Régionale du Crédit Agricole Centre-Est explique cette fermeture car l'agence n'était pas assez rentable.
Cinq administrateurs de l'organisme bancaire ont décidé de démissionner pour montrer leur mécontentement.
A la mairie, une pétition a été lancée pour demander que le distributeur de billet et dépôt d'espèces soit conservé.
Certains clients sont prêts à boycotter la banque pour garder leur automate.

Des solutions envisagées par le groupe bancaire
La direction de l'établissement bancaire propose comme solution la mise en place de points verts chez des commerçants :
Pour permettre à ses clients vivant dans des zones rurales d’avoir accès aux services de retrait, le Crédit Agricole a créé les Points verts.
Ces espaces, situés chez les commerçants, permettent de maintenir des services bancaires dans des territoires dépourvus d’agences bancaires et de distributeurs de billets.
De plus, la Caisse d'Epargne compte sur le développement des paiements par carte "Sans Contact."

Cas similaire à Dompierre-les-Ormes
La situation n'est pas isolée : sur la commune de Dompierre-les-Ormes, le maire Michel Pourcelot (SE) rencontre la même problématique.
L'agence bancaire a prévu de fermer fin mars 2019. Selon lui, "Il faut voir les conséquences à moyen et à long terme. A long terme, pour le village c'est dramatique, je parle de mort programmée du village"

Désertification rurale ?
Deux communes, deux centre-villes avec une vie commerçante dynamique menacée par la disparition de leur agence bancaire.
Après la fermeture de services publics, il semble que le départ de services privés menacent aussi les communes de « désertification ».

Le reportage de Romy Ho-A-Chuck et Damien Rabeisen
Intervenants :
  • Maurice Ferrier
  • Jocelyne Chambon
  • Sylviane Courtieux, Gérante Proxi à Varennes-Saint-Sauveur
  • Jean-Michel Longin, Maire de Varennes-Saint-Sauveur (SE)
  • Michel Pourcelot, Maire de Dompierre-les-Ormes
Saône-et-Loire : quand les banques décident de fermer leurs agences dans les petites communes

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus