• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : quand les communes ne peuvent pas financer la rénovation des églises...

Confrontées à une rénovation coûteuse de leur église, certaines communes cherchent des financements. Il arrive que d'autres cèdent l'édifice à des particuliers ou des associations qui prennent le relais. Exemple dans trois villages de Saône-et-Loire.

Par C.R.

Incontournable au centre des villages, l'église est un monument auquel les habitants restent attachés. Mais ce patrimoine coûte cher à entretenir et à rénover. Les budgets de la plupart des communes n'y suffisent pas. En Saône-et-Loire, on ne compte plus les églises, classées ou non, qui nécessitent des travaux.

Les communes doivent faire appel aux subventions. Souvent, des associations se créent, elles s'appuient sur la Fondation du patrimoine et ont parfois recours au financement participatif.
 

De nouveaux usages

Quand elles ne sont plus vouées au culte et qu'elles peuvent être vendues, certaines églises retrouvent leur aspect d'origine et un autre usage, grâce à des associations, des entrepreneurs, ou des particuliers.

Reportage en Saône-et-Loire : Romy Ho-A-Chuck et Quentin Cézard

Avec : Francine Martin, maire de la Chapelle-Naude (SE),
Simone Mégat,
Bernadette Griffon, co-présidente association Art, SITE et tradition de Meulin (Dompierre-les-Ormes)
Sylvain Brenas, responsable de la Maison des Vins Auvigue à Fuissé
 
Le délicat entretien des églises communales

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus