• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : visite au cœur du village utopique et écologique Éotopia

L'éco-village a été créé en septembre 2016. / © Anthony Borlot/France 3 Bourgogne
L'éco-village a été créé en septembre 2016. / © Anthony Borlot/France 3 Bourgogne

À Cronat, en Saône-et-Loire, un village peuplé d'irréductibles utopistes résiste encore et toujours au capitalisme. Éotopia tente depuis 2016 de réduire au maximum son impact sur l'environnement. Découvrez en images un lieu hors du commun basé sur le vivre ensemble.

Par Manon Millet

C'est au cœur du lieu-dit "le jardin Jolivet", au sein du petit village de 560 âmes de Cronat, en Saône-et-Loire, que s'est établie la communauté. Éotopia, qui signifie aller vers l'utopie, a été créé en 2016. Son credo : vivre de peu c'est vivre mieux.
 
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne


“On se base principalement sur l’idée d’apprendre à être plus heureux, à s’écouter, à parler, à partager ses émotions, à vivre ensemble", détaille Benjamin Lesage, membre d'Éotopia.

Le vivre ensemble c’est se confronter tous les jours au miroir de l’autre et d’arriver à en apprendre plus sur soi-même.

 
Saône-et-Loire : visite au coeur du village utopique et écologique Éotopia
À Cronat, en Saône-et-Loire, un village peuplé d'irréductibles utopistes résiste encore et toujours au capitalisme. Éotopia tente, depuis 2016, de réduire au maximum son impact sur l'environnement. Découvrez, en image, un lieu hors du commun basé sur le vivre ensemble. - France 3 Bourgogne - Maeva Damoy, Anthony Borlot, Antoine Bergey et Simon Schneider


Éotopia : l'écologie, noyau de la communauté

Le hameau s'est construit en tentant d'adopter un nouveau mode de vie respectueux de l'environnement.  Il est ouvert à tous, y compris aux visiteurs curieux d'observer cette initiative. Ceux-ci peuvent alors découvrir l'éco-lieu et ses spécificités.

Au programme : permaculture ou comment entretenir son potager selon les cycles lunaires, toilettes sèches et machine à laver à pédale.
 
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne

 

Utopie ne rime résoluement pas avec anarchie

La communauté du hameau a beau tenter d'inventer un nouveau mode de vie, il n'est pas question d'anarchie. Un ensemble de règles et de valeurs régit la vie d'Éotopia.

Les repas sont, par exemple, exclusivement vegan et sans protéine animale. Ils sont réalisés à partir d'invendus récupérés dans des magasins biologiques.

“J’essaye d’acheter que des choses locales : par exemple, l’avocat je n’en achète pas, pour ne pas cautionner l’import de nourriture par avion”, explique Loona, résidente permanente.
 
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne
© Anthony Borlot/France 3 Bourgogne


Ici, un seul repas est pris en commun et c'est à 16 heures. Le reste du temps, chacun s'affère dans des ateliers.

Benoit Adam travaille le bois dans une yourte. Ce visiteur est venu de Lille pour passer quinze jours à Éotopia. Après seulement 24 heures, il semble déjà satisfait :


J’adore. Les personnes ici sont très apaisées. Je ne suis pas encore très adapté à cette vie-là mais c'est un objectif.


Depuis 2016, Éotopia a déjà reçu une centaine de visiteurs venus du monde entier. Le hameau prépare actuellement l'édition 2019 de son festival dédié au vivre ensemble. Rendez-vous du 13 au 17 juin 2019.
 
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus