• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sécheresse : quelles sont les restrictions d'usage de l'eau dans le département du Doubs ?

© Pixabay
© Pixabay

Le département du Doubs est en restrictions de niveau 1 depuis le 5 juillet. Des restrictions maintenues ce 11 juillet indique la Préfecture. Jardins, potagers, piscines : que faire, ne pas faire ? 

Par Sophie Courageot

Depuis quelques semaines, la situation dans le département a conduit à une baisse progressive du niveau des cours d’eau. Au niveau régional, plusieurs bassins sont d’ores et déjà passés en alerte.

La chaleur de ces dernières semaines a conduit à un asséchement rapide des sols. Depuis quelques jours, le niveau des nappes a rapidement baissé indique la préfecture. La tendance des températures pour les prochains jours est globalement supérieure aux normales de saison. Même si des situations orageuses peuvent se développer de manière très ponctuelle et localisée, il sera difficile de compenser les pertes dues notamment à une évaporation intense liée aux températures élevées à l’ensoleillement et également au vent.

C'est pourquoi la situation hydrologique continuera de se dégrader. Aucun problème majeur d’alimentation en eau potable n’a été constaté pour le moment par les différents syndicats bien que les niveaux des nappes soient relativement bas.

Au regard de cette situation, le préfet du Doubs décide de prendre des mesures de restriction des usages de l’eau pour l’ensemble du département.
 


Ce qui est interdit 

  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité 
  • Le remplissage des piscines privées existantes, y compris les piscines démontables, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ou le remplissage des piscines et bassins d’une capacité inférieure à 2 m3 
  • L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément et potagers , des espaces sportifs de toute nature de 8 heures à 20 heures 
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.
  • L’irrigation agricole par aspersion est interdite entre 8 heures et 20 heures.

Le non-respect de ces interdictions peut être puni d'une contravention allant jusqu'à 1 500 euros. 3 000 en cas de récidive.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus