• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sécheresse : plusieurs secteurs de la Nièvre en situation de crise

La situation de sécheresse s'aggrave. / © Pixabay
La situation de sécheresse s'aggrave. / © Pixabay

La sécheresse s'aggrave dans la Nièvre. Des mesures de restriction d'eau renforcées s'appliquent à partir de ce mercredi 31 juillet dans plusieurs secteurs du département.

Par M. F.

Le niveau de crise est atteint dans la Nièvre dans les zones Acolin-Colâtre, Alène-Cressonne, Beuvron, Dragne, Ixeure-Canne, Nièvre, Sauzay et Vrille.

Comme le précise la préfecture du département dans un communiqué daté du mercredi 31 juillet 2019, ce seuil de crise nécessite de prendre les mesures suivantes :
  • le lavage des véhicules est interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires ou transportant du bétail) ou technique (bétonnière) et pour les organismes liés à la sécurité
  • le lavage des allées, des terrasses et des façades est interdit
  • le remplissage et la remise à niveau des piscines existantes à usage familial est interdit
  • la vidange et le remplissage des piscines accueillant du public est interdit. Le renouvellement d'eau est soumis à autorisation de l’ARS
  • l’arrosage des pelouses, des massifs fleuris, des espaces verts publics ou privés, des espaces sportifs de toute nature, stades et golfs, est interdit
  • l’arrosage des potagers est interdit, sauf de 6 à 8 heures
  • les fontaines publiques d’ornement en circuit ouvert doivent être fermées
  • le lavage et l’humidification des voiries, publiques et privées, sont interdits sauf impératif sanitaire
  • les essais sur les bornes d’incendie doivent être reportés

Les autres secteurs du département doivent également être attentifs à leur consommation d'eau. Mais les restrictions ne sont pas aussi drastiques que dans les zones en crise.

L'Yonne amont est ainsi placée en alerte renforcée (réduction de 50 % des prélèvements). L'Yonne aval, la Loire amont, la Loire aval, l'Allier, l'Aron, le Mazou-Nohain et le Chalaux-Cure sont en alerte (réduction de 25 % des prélèvements).
 
La situation au 31 juillet 2019 dans la Nièvre. / © Préfecture de la Nièvre
La situation au 31 juillet 2019 dans la Nièvre. / © Préfecture de la Nièvre

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus