Semaine de l'Education : 150 millions d'euros consacrés à l'aide aux devoirs

Le gouvernement veut mettre l'accent sur le collège. Avec l'opération "Devoirs faits", ce sont 150 millions d'euros qui sont investis pour l'aide aux devoirs des plus jeunes. Ces temps d'études accompagnés seront volontaires.

Par Sofian Aissaoui

Les collégiens n'auront plus d'excuses ! Depuis la rentrée des vacances d'automne, un temps d'étude leur est proposé. Il s'agit d'une aide aux devoirs... volontaire. L'Etat a investi 150 millions d'euros dans cette opération baptisée "Devoirs faits". 

Selon le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, cette nouveauté permettra de "ne plus empoisonner la vie de famille", a-t-il déclaré chez nos confrères de RTL. Sur son site, le ministère précise : "C'est un moment privilégié pour l'apprentissage de l'autonomie : il s'agit pour l'élève de questionner les démarches proposées, d'interroger ses propres méthodes, de mettre à l'essai ce qu'il a compris, de réinvestir les apprentissages tout en bénéficiant, au besoin, de l'accompagnement de professionnels aptes à lui apporter toute l'aide nécessaire."


L'aide aux devoirs au collège du Chapitre à Chenôve
Depuis la rentrée des vacances d'automne, un temps d'étude accompagné est proposé aux familles et aux collégiens volontaires pour faire les devoirs.

 

Sur le même sujet

Grève de la SNCF : à Cluny, les riverains des voies ferrés ne souffrent plus du bruit des TGV

Près de chez vous

Les + Lus