• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sophie Montel, verbatim d'une soirée électorale

© France 3 Franche-Comté - AFP Sébastien Bozon
© France 3 Franche-Comté - AFP Sébastien Bozon

Le Front National arrive en tête du premier tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté. Les petites phrases de Sophie Montel, tête de liste du FN qui vire en tête ce soir. 

Par Sophie Courageot



Comment gagner au second tour ?

Nous avons des réserves de voix chez les abstentionnistes; chez 'Debout la France', chez les Républicains, je ne fais un appel du pied à personne. J'appelle les patriotes à se rassembler au second tour face au système UMPS.





 

Réaction de Sophie Montel aux premiers résultats



N'ayez pas peur du Front National

Le Front National a changé, Marine Le Pen est à sa tête depuis 2011. Les Francs-Comtois n'ont pas à avoir peur. Si nous gagnons la région, nous saurons gèrer cette collectivité mieux que ne l'ont fait la gauche ou la droite. 

Au jeu des voix à prendre 

Sophie Montel sur le plateau de France 3 s'est adressée à Maxime Thiébaut de la liste 'Debout la France' en position de fusion puisqu'elle a passé la cap des 5% : 

Monsieur Thiébaut est dans une logique de critique du Front National. Ce n'est pas forcément ce que veulent ses électeurs. Si Debout la France fusionne avec l'UDI de François Sauvadet, je pense que certains électeurs préféreront voter pour le FN. Moi je n'ai rien à offrir à la liste de Maxime Thiébaut, je n'ai jamais pratiqué d'arrangements entre les deux tours. Je laisse ça à l'UMPS. 

 

Dans les pas de la candidate du Front National

La journée de Sophie Montel
Dans les pas de la tête de liste Front National Sophie Montel lors du premier tour des élections régionales. Un reportage de Pascal Schnaebele et Claire Peyrot.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Décès de Nilda Fernández : le chanteur franco-espagnol a vécu 5 ans dans l’Yonne

Les + Lus